Home Politique A la tête d’un pays sans identité culturelle: Félix Tshisekedi ouvre l’année culturelle de l’Union Africaine ce samedi

A la tête d’un pays sans identité culturelle: Félix Tshisekedi ouvre l’année culturelle de l’Union Africaine ce samedi

7 min read
0
0

C’est triste de le dire mais c’est la réalité. La République Démocratique du Congo est dépourvue d’une politique nationale culturelle. Qu’à cela ne tienne, le Chef de l’Etat congolais et Président en exercice de l’Union Africaine, Félix Tshisekedi, procédera, ce samedi 27 février 2021, à l’ouverture solennelle de l’année culturelle de son mandat à la tête de l’UA.

Le dernier sommet des chefs d’État et des gouvernements de l’Union Africaine a été consacré à la culture, aux arts et au patrimoine. Certains pays africains tels que la Côte d’Ivoire et le Sénégal préparent de projets culturels à présenter pour obtenir de financements de l’organisation panafricaine et de ses partenaires.

Avec un budget d’un peu plus de 2 millions de dollars américains alloués annuellement depuis près de 20 ans à la promotion culturelle, la RDC est littéralement sans identité culturelle. Le ministère de la culture et arts a été réduit en un organe chargé de la vente des cartes aux artistes.
Conséquences: il est devenu difficile d’identifier la manière purement congolaise de s’habiller, de danser et même de chanter, la musique congolaise étant sérieusement menacée par d’autres genres de musique.

Néanmoins, Félix Tshisekedi peut profiter de son mandat à la tête de l’Union Africaine pour changer la donne. Déjà, ce samedi 27 février 2021, il va procéder à l’ouverture de l’année culturelle de son mandat à la tête de l’Union Africaine.
Selon le Professeur Isidore Ndaywel, un des membres du Panel qui l’accompagne dans sa mission à la tête de l’UA, il y aura trois temps forts. Il s’agit notamment de l’adresse du Chef de l’Etat aux Nations Africaines, l’hymne de l’Union Africaine, qui sera chanté pour la première fois par la chorale de l’Institut National des Arts(INA) en Français, Lingala et Swahili combinés, et la pièce de théâtre intitulée « une saison au Congo » d’Aimé Césaire. Cette pièce porte sur le drame de la décolonisation de la RDC autour de Patrice Emery Lumumba.

D’après le Professeur Isidore Ndaywel plusieurs activités sont prévues dans le calendrier culturel de l’UA au cours du mandat de Félix Tshisekedi.

« Nous avons un calendrier d’activités, dont les temps sont, d’abord au mois de Mai, à l’occasion de la journée de l’Union Africaine, nous voulons organiser une activité forte, autour de la Rumba, cette activité est communément congolaise, que nous partageons avec nos collègues d’en face. Nous allons organiser, en collaboration avec l’hôtel de ville, autour de juin et juillet, le grand festival panafricain de Kinshasa, où nous donnerons l’occasion à l’étalement de toutes les expressions artistiques congolaises. Nous allons également, vers la fin du programme, organiser une autre manifestation festive, à l’occasion de la journée des afro descendants, le 24 janvier. Mais surtout, la mandature de la RDC, c’est le lancement, d’un grand prix panafricain de littérature », a expliqué ce membre du Panel d’experts qui accompagne Félix Tshisekedi, au cours d’un point de presse, jeudi 25 février 2021.

Doter la RDC d’une politique culturelle

Conformément au thème central de sa mandature à l’Union Africaine, qui est « arts, culture et patrimoine, leviers pour l’édification de l’Afrique que nous voulons », Félix Tshisekedi est appelé à promouvoir la culture et les arts non seulement en Afrique mais surtout dans son propre pays.

Pour ce faire, d’aucuns pensent qu’il serait nécessaire de doter la RDC d’une loi sur la culture et les arts. Et, ce ne sont les initiatives qui manquent car, on signale qu’une proposition de loi dans ce secteur traine dans les tiroirs de l’Assemblée nationale.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

JIFA 2021: Me Évelyne Mulemangabo rappelle à la femme africaine son rôle naturel d’ éducatrice et conseillère

Comme pour chaque année, l’humanité célèbre ce samedi 31 juillet 2021, la journée in…