Home Politique RDC: Drôles d’agendas pour les deux Présidents congolais ce vendredi

RDC: Drôles d’agendas pour les deux Présidents congolais ce vendredi

7 min read
0
0

C’est la principale information du jour. Après un retranchement stratégique de plus de quatre mois dans la province du Haut-Katanga, l’ancien Président de la République, Joseph Kabila a regagné Kinshasa ce vendredi 23 avril 2021.

L’information a été révélée par sa conseillère en communication, Barbara Nzimbi. Son successeur Félix Tshisekedi s’envole lui pour N’Djamena où il va assister aux obsèques du président du Tchad, Idriss Deby, décédé de suites de blessures reçues au front.

Ils étaient comme de jumeaux durant la première année du mandat de l’actuel Chef de l’État. Ils s’appelaient frères et se consultaient pour décider sur certaines questions concernant la marche du pays. Il y a eu ce qu’il y a eu et la distance s’est installée entre les deux présidents de la République Démocratique du Congo.

En quittant Kinshasa pour Lualaba en décembre dernier, officiellement pour une tournée, qui se révèlera être un long séjour dans l’ex-Katanga, au lendemain de la destitution du bureau Mabunda de l’Assemblée nationale, l’ancien Président de la République ne s’imaginait pas que l’empire politique qu’il avait construit durant plus de 18 ans allait s’effondrer comme une maison en bambous.

Ayant quitté la capitale dans la peau de chef de la majorité parlementaire et donc autorité morale de l’ex Premier ministre Sylvestre Ilunga et de la plupart de ses ministres, Joseph Kabila rentre à Kinshasa en un simple chef d’un regroupement politique dépouillé de plus de la moitié de ses députés nationaux et sénateurs. Ces derniers ont rejoint en masse l’Union sacrée de la Nation, la nouvelle vision de Félix Tshisekedi.

Beaucoup de choses se sont passées depuis. Il y a eu notamment des départs de ses anciens fervents défenseurs tels que l’ex Gouverneur du Kasaï Oriental Alphonse Ngoy Kasanji, l’ex porte-parole du gouvernement Lambert Mende, les ministres Pius Mwabilu, Julien Paluku et tant d’autres.

Kingakati, sa ferme ne serait plus la même. On parle du retrait de certains éléments de la Garde Républicaine qui auraient été remplacés par des policiers.

Les membres de son parti le PPRD et de son regroupement politique le Front Commun pour le Congo(FCC) qui lui sont restés fidèles ne s’entendent pas.

Lire aussi

Retranchement contre relégation : La revanche des Tshisekedi sur les Kabila!

Pendant ce temps, la justice semble être plus regardante que sous son règne. Bref, en rentrant à Kinshasa, l’ex Raïs, bien que n’étant pas encore personnellement inquiété par la justice, lui et les membres de sa famille, sait que plus rien ne sera comme avant.

Un retour qui fera bouger les lignes?

J. Kabila à son départ pour Lualaba en décembre 2021 Photo Dr.t.

Joseph Kabila a plusieurs défis à relever. Au plan politique par exemple, il devra resserrer les rangs du FCC en marge des élections de 2023. A cet effet, il ne sera pas étonnant de le voir convoquer une réunion dans les prochains jours pour annoncer de nouvelles orientations aux cadres du FCC en général et du PPRD en particulier.

Par ailleurs, son retour coïncidant avec le report de la tenue de la plénière de l’Assemblée nationale qui devait investir le nouveau gouvernement, on a de quoi à se demander si les tractations menées en coulisses avec quelques députés encore réticents ne vont pas se prolonger.

Dans tous les cas, le retour du sénateur à vie et Autorité morale du FCC à Kinshasa pourra faire bouger les lignes politiques.

ALTERNANCE.CD