Home Politique Kinshasa: La prison de Makala devenue un mouroir, l’ACAJ préconise la construction d’une autre grande grande prison

Kinshasa: La prison de Makala devenue un mouroir, l’ACAJ préconise la construction d’une autre grande grande prison

4 min read
0
0

Ce sont des chiffres qui donnent froid aux yeux et qui devraient interpeller tout citoyen normalement constitués. La situation est grave, très grave au Centre Pénitentiaire de Rééducation de Kinshasa (CPRK) plus connue sous le nom de la Prison Centrale de Makala. Dans un rapport qui sera publié ce vendredi 20 août 2021, l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) fait état de 150 morts en six mois et plaide pour la construction d’une nouvelle prison à Kinshasa.

L’organisation non gouvernementale de défense des droits de l’homme dirigée par Maître Georges Kapiamba s’est intéressée particulièrement aux conditions de détention des femmes de célèbre prison de la capitale congolaise construite depuis l’époque coloniale . Elle se dit « profondément préoccupée par le non respect de la spécificité et la vulnérabilité » des femmes détenues et des enfants qui les accompagnent.

L’ACAJ affirme qu’il y a 186 femmes à la prison de Makala dont 4 sont accompagnées de leurs nourrissons. Elle note que malgré « l’amélioration de la fourniture en vivres et médicaments », la mortalité s’est aggravée par rapport à l’année passée. Une situation qui est due d’après le rapport de cette ong, entre autres, au manque de prise en charge médicale appropriée, à la promiscuité et aux conditions matérielles infra humaines.

« Malgré l’amélioration de l’approvisionnement en vivres et médicaments dans la Prison de Makala par le Gouvernement, l’ACAJ y a noté plus de 150 décès entre janvier et juin 2021 dont la majorité au centre médical Sanatorium de Selembao. Construisez une nouvelle prison pour désengorger Makala », a tweeté Maître Georges Kapiamba.

Lire aussi Après les provisions alimentaires: Rose Mutombo alimente la prison de Makala en médicaments

D’après l’Agence France Presse(AFP) qui a eu accès à des extraits de ce rapport, l’ACAJ y note la « surpopulation carcérale, des cellules vétustes et des installations sanitaires quasi-inexistantes ».

L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice déplore la surpopulation carcérale de Makala, chiffrée selon elle à plus de 9.000 personnes au 30 juillet 2021 pour une capacité d’accueil de 1.500 pensionnaires.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…