Home Politique Exploitation illicite des minerais : Antoinette N’samba à Lubumbashi pour sensibiliser les exploitants artisanaux et semi-industriels

Exploitation illicite des minerais : Antoinette N’samba à Lubumbashi pour sensibiliser les exploitants artisanaux et semi-industriels

9 min read
0
0

Rien ne saura visiblement arrêter la Ministre des Mines, Antoinette N’samba Kalambayi, dans son combat pour l’assainissement de son secteur. Après l’Administration centrale et les services spécialisés des Mines, tels que le Fonds Minier pour les générations futures (FOMIN), le Cadastre Minier (CAMI) ou encore le Centre d’expertise, d’évaluation et substances minérales précieuses et semi-précieuses (CEEC) dont elle a déjà mis hors d’état de nuire les gestionnaires suspectés de verser dans la maffia, elle a mis le cap sur les provinces.

A cet effet, elle est arrivée, ce lundi 6 septembre 2021, à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, pour une visite de sept jours qui sera concentrée en la sensibilisation contre l’exploitation illicite des minerais et au respect du code minier.

A sa nomination, peu de personnes la voyaient réaliser des exploits qu’elle a pu en un temps record. Soucieuse de l’épanouissement de son secteur afin de redorer l’image de la République Démocratique du Congo, la Ministre des Mines a réussi à débarquer entre autres, Jean Félix Mupande, tout puissant ex-DG du CAMI, Joseph Ikoli, ex- SG aux Mines, Pascal Nyembo, ex DG du CEEC pour ne citer que ceux-ci.(Lire à ce sujet Mines: CAMI, CEEC et SG, Antoinette N’Samba déboulonne la maffia ! )

Après Kinshasa, cap sur les provinces

Loin de s’arrêter en si beau chemin, la dame qui fait peur à ceux qui inspiraient la peur a commencé à étendre l’assainissement dans les provinces.

Pour ce faire, elle a convoqué dans son cabinet à Kinshasa, les sociétés et coopératives minières évoluant à Mwenga au Sud-Kivu, accusées de violer des dispositions pertinentes du Code minier et du Règlement minier. « Suite à plusieurs rapports relatifs à vos activités minières qui ne semblent pas cadrer avec les obligations qui vous incombent en tant que sociétés et coopératives minières, au regard des dispositions pertinentes du Code et du Règlement Miniers, je vous demande de vous présenter, munis de tous les documents administratifs de vos entités respectives, à mon cabinet de travail, sis 4 ème niveau, Hôtel du Gouvernement, Place Royal, Boulevard du 30 Juin-Kinshasa/Gombe au plus tard dans les 72 heures de la réception de la présente », avait-elle écrit, le 26 août 2021, en menaçant de retirer les agréments de traitement minier aux entreprises et coopératives qui n’allaient pas se présenter dans son cabinet endéans 72 heures.

Parmi les entreprises et coopératives visées, il y a entre autres, BM Global Business SARL; Congo Blueant Minerals(CBM) SARL et son partenaire COMIBI; Orientale Ressource Congo SARL (CRC); Yelow Water Ressources SARL; New Continent Mineral (NCM) SARL; Groupe Cristal Service; Coopérative Mungu Ni Jibu; Coopérative Lutonde et Coopérative COMIBI.

Toutes ou presque ont vu le Gouverneur du Sud-Kivu, Theo Kasi Ngwabidje, suspendre leurs activités pour non en règle avec la loi.

Légaliste, Antoinette N’samba a demandé au Vice-premier ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières d’instruire le gouverneur du Sud-Kivu, de rapporter sa décision, en vue de permettre aux inspecteurs du ministère des Mines d’effectuer leur travail et faire rapport pour des dispositions utiles.

Car selon elle, la loi ne reconnaît pas au gouverneur de province le pouvoir de suspendre dans l’administration minière.

Lire aussi Ministère des Mines : La grande promesse d’Antoinette N’Samba Kalambayi à la population

Pour revenir à son déplacement dans le Haut-Katanga, une dépêche de son ministère indique que durant sept jours, la patronne des Mines va lutter contre l’exploitation illicite des minerais et faire comprendre aux opérateurs du secteur et à la population, la nécessité de respecter à tout prix le code et le règlement Miniers.

Son programme prévoie des visites notamment sur les sites miniers de Lubumbashi, Likasi et Lualaba.
« Nous sommes entrain de faire notre itinérance sur la problématique de l’exploitation illicite des minerais, expliquer aux exploitants artisanaux et semi-industriels qu’ils ont une seule arme: le Code et le règlement Miniers, son application permettra à ce que les exploitants et l’Etat se retrouvent financièremenr », a expliqué Antoinette N’samba Kalambayi à son arrivée à Lubumbashi.

RD44

NOS DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…