Home Politique Suivi du processus électoral : C’est fini pour Joseph Olenghankoy et son CNSA!

Suivi du processus électoral : C’est fini pour Joseph Olenghankoy et son CNSA!

5 min read
0
1

Le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo a, lors de son adresse à la Nation du vendredi 22 octobre 2021, annoncé qu’il compte désigner rapidement un responsable du suivi du bon déroulement du processus électoral. La mission qu’il compte confier à cette personnalité à nommer est la même que celle confiée au Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral(CNSA) dirigé par Joseph Olenghankoy.

Aux termes de la loi du 11 novembre 2018 portant son institution et son organisation, le Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus électoral est une institution d’appui à la démocratie au même titre que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication ( CSAC) et le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH). Il bénéficie d’une autonomie administrative et financière. Mais depuis sa création, cette institution fait l’objet des polémiques, notamment au sujet du véritable rôle qu’elle joue.

Si son président, Joseph Olenghankoy, a joué un rôle de premier plan notamment lors des négociations politiques de 2018 et pour la fin de la clandestinité du leader du mouvement politico-mystique Bundu Dia Mayala, Ne Mwanda Nsemi, plus rien n’est véritablement pas à mettre à l’actif du CNSA. Au point que des députés nationaux tels que Delly Sessanga et Steve Mbikayi ont clairement demandé sa suppression.

Une proposition de loi a même été déposée au bureau de l’Assemblée nationale pour renvoyer au chômage les membres de l’institution qu’une certaine opinion présente comme « politiquement inutile » et budgétivore.

En attendant que les députés nationaux s’y penchent, le président de la République commence à conjuguer le CNSA au passé. Il l’a fait dans son adresse à la Nation, diffusée en direct sur les antennes de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC).

« Pour ma part, je compte désigner rapidement auprès de moi, un responsable du suivi du bon déroulement du processus électoral », a déclaré Félix Tshisekedi.

Le Chef de l’Etat a exhorté « toute la Nation congolaise à se mobiliser et à s’approprier le processus, en vue de la réussite des échéances électorales de 2023 ».

Le même vendredi, le président de la République a signé l’Ordonnance portant investiture des 12 des 15 membres du bureau et de la plénière de la CENI.

Soutenant que la désignation de ces membres dont le président Denis Kadima a été régulière, Félix Tshisekedi espère que l’opposition va désigner les 3 membres restants.

Jean Pérou Kabouira

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Sud-Kivu : Suite aux fustigations de la population, Daniel Aselo ordonne l’arrêt du projet d’érection d’un cimetière à Nyatende

C’est ce qu’on appelle être proche du peuple pour répondre à ses attentes. En …