Home Politique Lutte contre l’exploitation illicite des mines: Le Comité des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU satisfait des efforts fournis par Félix Tshisekedi

Lutte contre l’exploitation illicite des mines: Le Comité des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU satisfait des efforts fournis par Félix Tshisekedi

5 min read
0
0

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a reçu, ce lundi 08 novembre 2021, une délégation du Comité des sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la République Démocratique du Congo. Au centre de leurs échanges, les questions concernant notamment la situation sécuritaire de l’Est, l’exploitation illégale des mines, le genre et l’éradication du phénomène enfant-soldat.

Arrivée à Kinshasa le samedi 06 novembre 2021, la délégation onusienne séjournera en RDC jusqu’à mercredi 10 novembre. Son agenda prévoie des rencontres notamment avec le Président de la République, le Premier ministre, le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères et avec la conseillère spéciale du Chef de l’Etat en matière de lutte contre les violences faites aux femmes. Elle s’envolera ensuite pour le Rwanda et l’Ouganda où d’autres rencontres au plus haut niveau sont prévues.

Au sortir de la rencontre avec le chef du gouvernement congolais, un membre de ladite délégation a salué les efforts fournis par les autorités congolaises notamment dans la lutte contre l’enrôlement des enfants par les groupes armés.

Abdou Abarry a exprimé la satisfaction du Comité des sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies sur Congo-Kinshasa à propos de ce qu’il a décrit comme l’offensive diplomatique menée par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi au niveau de la sous-région, dans le cadre de la lutte contre l’exploitation illégale des ressources minières du pays.

« Nous avons évoqué la question de l’exploitation illégale des ressources minières de la RDC en nous satisfaisant de l’offensive diplomatique très concluante qui a été lancée par le Président Félix-Antoine Tshisekedi au niveau de la sous-région. Parce que fondamentalement, en tant que Comité et en tant que Conseil de sécurité de l’ONU, nous sommes convaincus que quelles que soient les politiques vertueuses qui vont être entreprises à l’intérieur de la RDC, tant que les pays du pourtour ne respecteront pas leurs propres obligations, les résultats ne seront pas probants. Et donc, c’est avec satisfaction que nous constatons ce que le président Félix Tshisekedi est en train de faire en tant que président de la RDC, mais également en tant que président de l’Union Africaine », a-t-il rapporté.

Il a ajouté que lors de leur rencontre avec la Conseillère spéciale du président de la République en matière de lutte contre les violences faites aux femmes, dimanche dernier, ils ont été réconfortés par les explications de cette dernière sur le travail réalisé sur le terrain.

Junior Lomanga