Home Politique Énième scandale signé Prof Vincent Lukanda au CGEA: 173 véhicules acquis sans appel d’offre auprès des coopérants

Énième scandale signé Prof Vincent Lukanda au CGEA: 173 véhicules acquis sans appel d’offre auprès des coopérants

8 min read
0
0

C’est inimaginable! Dans un contexte où la lutte contre la mauvaise gestion des fonds publics bat son plein en République Démocratique du Congo, un crédit de 2 millions USD obtenu auprès de FNB Bank pour l’achat des véhicules avec un taux annuel de remboursement de 15% sur trois ans par le Commissariat Général à l’énergie atomique(CGEA) aurait été géré comme les recettes d’un taxi bus par son propriétaire à la fin d’une journée.

Pour cause, le Commissaire Général à l’énergie atomique, Prof Vincent Lukanda, actuellement suspendu, a octroyé ce marché juteux non pas à un concessionnaire, mais à des coopérants et plus grave, sans appel d’offre.

C’est le Directeur Administratif et Financier(DAF) du CGEA, Paul Bindu Musambali, qui l’a révélé mardi 26 octobre 2021, lors d’une descente au dépôt d’Ami Congo sur Poids Lourds à Kingabwa.

A la demande de la Directrice Générale d’Ami Congo, Angelique Milemba Bukasa, qui s’est plainte de l’entreposage prolongé dans sa concession située à Kingabwa, Commune de Limete, de trente véhicules appartenant au CGEA, le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kabangu, a demandé au Commissaire Général à l’énergie atomique intérimaire, le Professeur Thierry Tangou Tabou, de s’y pencher pour une solution idoine. Ce dernier a effectué une descente mardi à l’entrepôt d’Ami Congo.

Il était accompagné notamment du DAF, qui a fourni des informations qui risquent d’aggraver la situation du Commissaire Général à l’énergie atomique suspendu.

En effet, le DAF du Commissariat Général à l’énergie atomique a reconnu que « c’est un contrat signé en dehors de cette procédure {ndlr procédure de passation des marchés publics} ».

A la question de savoir si cela ne constituait pas une entorse à la procédure de passation des marchés, étant donné que le montant engagé dépassait largement le seuil fixé par la Loi et exigeait obligatoirement de passer par un appel d’offre, Paul Bindu a « mangé » sa langue. Il concédé que « je suis en difficulté de vous répondre à cette question », préférant que « ce soit le signataire du contrat qui puisse vous répondre à cette question ».

Prof Vincent Lukanda

Le signataire de ce contrat qui n’est autre que le Commissaire Général suspendu, Prof Vincent Lukanda, est celui qui s’est rendu, d’après ses administrés, en Chine pour négocier et signer le contrat, non pas avec le concessionnaire ou le fabriquant, mais avec des coopérants. Quelle tricherie!

Conséquence : les véhicules commandés sont des marques différentes notamment Jetour et Tiggo5 alors qu’ils devraient être uniformes.

Qu’est-ce qui se serait réellement passé ? En tout cas, il est difficile de deviner ce qui a motivé le choix de Vincent Lukanda porté sur des coopérants en lieu et place d’un concessionnaire. Ce dont on est sûr, c’est que le premier lot de 30 véhicules a été livré au premier groupe d’agents du CGEA et les 30 autres entreprosés à Ami Congo constituent le deuxième lot.

A en croire la directrice générale de cette société, un troisième lot de 30 voitures est à Matadi. Il reste donc 83 autres véhicules en Chine.

« Ces véhicules de marque chinoise dont donnés à crédit aux agents entre 14 et 18 mille USD, les frais de douane y compris. Les retenues à la source déjà opérées pour le remboursement s’ étalent sur trois ans. Mais le plan de ce remboursement indiqué que le CGEA rembourse le double de ce que les agents payent. Ce qui veut dire que le CGEA préfinance pour ne pas dépasser cette échéance bancaire, mais à son niveau, c’est comme si les agents ont pris ces véhicules pour six ans de paiement », révèlent nos confrères de Scooprdc.net.

Ils se posent logiquement la question de savoir combien a coûté une voiture en Chine et combien coûte son transport et les frais de douane. Là aussi, il y aurait un parfum de scandale sur la veste du Professeur Vincent Lukanda.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Haut-Katanga: l’UDPS Michel Kabwe prend la tête de l’Assemblée provinciale

Le député provincial Michel Kabwe Mwamba a été élu président du bureau définitif de l&rsqu…