Home Nation RDC: Édouard Mwangachuchu reçoit une triste nouvelle

RDC: Édouard Mwangachuchu reçoit une triste nouvelle

4 min read
0
1

Poursuivi par la Haute cour militaire en procédure de flagrance après la découverte des effets militaires dont des armes et munitions dans ses résidences au Nord-Kivu et à Kinshasa, le député national Édouard Mwangachuchu est frappé par une très mauvaise nouvelle.

Alors que ça sent mal pour lui après le rejet par la Haute cour militaire des moyens de défense présentés par ses avocats et la fixation du début de l’instruction au
21 mars prochain, une autre nouvelle est venue accentuer son stress.

La société minière de Bisunzu (SMB SARL ) dont il est le patron ne peut plus produire et exporter les minerais.

La décision a été prise par la ministre des Mines, Antoinette N’samba le 15 mars.

Elle la justifie par le fait que SMB SARL « exporte des minerais provenant du périmètre couvert par le PE {permis d’exploitation} 76 de la société Aurifère du Kivu et du Maniema (Sakima), société du portefeuille de l’État .»

Vol et recel des substances minérales

Jugeant ce comportement comme constitutif des « infractions de vol et du recel des substances minérales », la ministre des Mines a décidé de la suspension des exportations et de toutes les activités minières de cette société.

Selon de sources sécuritaires, une partie de la concession minière occupée la SMB SARL appartiendrait à la Sakima. Elle aurait été octroyée à Édouard Mwangachuchu après le décès de M. Kanyamuhanga, sujet rwandais propriétaire d’une société dont il était comptable.

Lire aussi Le député national Edouard Mwangachuchu sera jugé à partir du 21 mars

Pour rappel, ce député national et président du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), ancien mouvement rebelle mué en parti politique est poursuivi notamment pour des soupçons de formation d’une milice privée et de soutien aux terroristes du M23, trahison, atteinte à la sûreté de l’État, détention illégale d’armes et munitions, association de malfaiteurs et participation à un groupe insurrectionnel.

Reste à savoir si la suspension des exportations et de toutes les activités minières de sa société ne va pas aggraver sa situation.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Haut-Katanga: l’UDPS Michel Kabwe prend la tête de l’Assemblée provinciale

Le député provincial Michel Kabwe Mwamba a été élu président du bureau définitif de l&rsqu…