Home Politique Nomination de Secrétaires Permanents Adjoints du PPRD: Minaku pistonne ses proches

Nomination de Secrétaires Permanents Adjoints du PPRD: Minaku pistonne ses proches

4 min read
0
0

Le Secrétaire Permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie(PPRD), Emmanuel Ramazani Shadary a dévoilé, hier mardi 13 mars 2018, la composition de son équipe. Au total, 62 membres ont été désignés dont six secrétaires permanents adjoints, pour conduire le parti aux élections qu’il compte remporter à tous les niveaux. Bon nombre d’entre eux sont réputés proches du Président de l’Assemblée Nationale, Aubin Minaku. Bref aperçu sur les parcours des nouveaux animateurs du parti présidentiel.

La restauration de la première force politique de la République démocratique du Congo se poursuit sans ambages. Conformément à ses nouveaux statuts, il sera désormais dirigé par un Secrétaire Permanent assisté par six adjoints, représentant les six grandes aires géographiques datant de l’époque coloniale.

Les promus sont certes tous ou presque de cadres connus du parti mais, la nomination de certains d’entre eux serait dictée par leurs relations avec le Secrétaire général de la Majorité Présidentielle. C’est le cas notamment, de Béatrice Lomeya, actuelle Trésorière de la MP, de l’ancien Ministre des Sports, Willy Bakonga, représentant du Grand Equateur et Président de la Génération Kabila.

Jose Ngopoos qui assume jusqu’à ce jour les fonctions de Conseiller du Président de la Chambre basse du Parlement doit lui aussi sa nomination au soutien de son chef.

Il en est de même de Jeannine Mabunda, promue Présidente de la Ligue des femmes. En effet, le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat chargé de la Lutte contre les violences sexuelles est elle aussi présentée comme proche d’Aubin Minaku.

Pour sa part, la Représentante du Grand-Kasaï, Jacqueline Penge est originaire de la Province du Sankuru et proche collaboratrice de Moise Ekanga, lui-même proche du Chef de l’Etat Joseph Kabila.

Le Kongo Central  est représenté au directoire du PPRD par Kasongo Mwadianvitaa et le Grand Kivu par l’ancien Ministre du Travail, Ferdinand Kambere. Que cacheraient ces choix stratégiques ? Difficile de répondre à cette interrogation. La seule certitude que l’on a au stade actuel, c’est que ces nominations tombent dans un contexte marqué par les chambardements dans les états-majors des partis politiques d’une part, et de l’autre, par les tractations dans le chef des ténors de la famille politique du Chef de l’Etat en vue de la désignation de son successeur.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Communiqué de la rédaction

La rédaction d’Alternance.CD informe à ses lecteurs qu’une photo du chef de fi…