Home Politique RDC: Le Front anti-Félix Tshisekedi se rétrécit

RDC: Le Front anti-Félix Tshisekedi se rétrécit

4 min read
0
0

Depuis la confirmation de son élection par la Cour Constitutionnelle le 19 janvier 2019, le nouveau Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi Tshilombo reçoit une avalanche de félicitations.

Après les Présidents burundais Pierre Nkurunzinza, tanzanien John Maguful, Kenyan Uhuru Kenyatta et le Sud-Africain Cyril Ramaphosa, la France et la Chine ont-elles aussi pris acte de sa victoire. Parallèlement, les pays ou des organisations qui ne lui sont pas encore favorables se font très discrets.

Si les uns, à l’instar du Chef de l’Etat Kenyan se disent impatients de travailler avec le 5ème Président congolais, d’autres, à l’instar du controversé Pierre Nkurunzinza ont mis un accent sur la préservation de la dignité de la souveraineté de la RDC et la « sagesse » du Président sortant, Joseph Kabila.

La France elle, privilégie la poursuite du « dialogue avec  l’ensemble des acteurs du pays » et a annoncé qu’elle sera représentée à la cérémonie d’investiture par son ambassadeur à Kinshasa.

Il en est de même de la Chine dont la Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying a félicité le président nouvellement élu.
Le silence des voisins

Du côté des organisations internationales et régionales, la Commission de l’Union Africaine et la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ont félicité Félix Tshisekedi.

Toutefois,  dans cette pluie de félicitations, un fait mérite particulièrement l’attention: à l’exception de la Tanzanie, les voisins immédiats de la RDC, en l’occurrence, la République sœur du Congo, le Rwanda et l’Angola n’ont pas, à leurs noms propres, félicité le nouvel homme fort de Kinshasa.

Ce, même si, en leur qualité de membres de l’UA et de la SADC, ces Etats ont indirectement pris acte de l’élection de Fatshi.

D’autre part, l’Union Européenne va devoir se prononcer ce mardi 22 janvier 2019 à l’issue d’une réunion de haut niveau convoquée à Bruxelles.

Mais quelle que soit la réaction de l’UE, il est maintenant évident que les anti-Félix Tshisekedi sont à compter du bout de doigt.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Isidore Ndaywel après la marche du CLC: « Nous ne sommes pas en voie de disparition»

Le Comité Laïc de Coordination ( CLC) a marché ce lundi 21 octobre à Kinshasa. La manifest…