Home Politique RDC : Félix Tshisekedi face à une nécessité d’un réaménagement technique du gouvernement

RDC : Félix Tshisekedi face à une nécessité d’un réaménagement technique du gouvernement

8 min read
0
0

Le Gouvernement Ilunga a été investi ce vendredi 06 septembre 2019 par l’Assemblée nationale. Alors qu’ils découvrent leurs bureaux, le passage de certains ministres au gouvernement risquent d’être très éphémère. Pour cause, des voix s’élèvent pour demander au Président de la République Félix Tshisekedi et à son Premier Ministre Sylvestre Ilunga de se séparer de certains ministres qui ne répondent pas aux critères.

Malgré sa volonté de mieux faire, exprimée à travers les critères qu’il avait fixés pour le choix des membres du gouvernement, le Chef de l’Etat n’a pas réussi à bloquer toutes les personnalités indésirables.

C’est ainsi que l’on trouve que certaines provinces ne sont pas représentées au gouvernement alors que des personnalités qui se sont rendues coupables de détournement, de viol et même des immoraux nationalement célèbres pour avoir été cités dans des affaires de viol sur mineure sont bel et bien là.

A cela s’ajoute l’absence de la société civile ou encore la présence de certains congolais jugés incompétents compte tenu de leur niveau d’étude.

Pour une certaine opinion, cela exige au Chef de l’Etat du courage politique pour sauver son honneur en prenant la décision de réaménager techniquement ce gouvernement pour avoir un bon départ. Ce, du fait qu’en suivant le discours d’investiture du gouvernement prononcé par le Premier ministre Sylvestre Ilunga à l’Assemblée nationale, on sent une certaine volonté d’innover et de faire de progrès dans tous les secteurs de la vie nationale.

Des mesures qui s’imposent 

En même temps, il est souhaitable, du point de vue de beaucoup de congolais, que Félix Tshisekedi prenne la décision de réorganiser aussi son cabinet en responsabilisant des personnalités compétentes, non corruptibles et moralement irréprochables.
Il en est de même de l’armée, de la police nationale pour d’une part pacifier l’ensemble du territoire national et de l’autre, sécuriser la population et ses biens.

Dans le même ordre d’idées, il est impérieux de restructurer les services de renseignements pour plus d’ordre en vue d’éviter de confusions comme celle à laquelle on a assisté dans l’affaire de 15 millions de dollars disparus de caisses de l’Etat et pour laquelle il y a eu de contradictoires entre l’Inspection Générale des Finances (IGF), l’ANR, la présidence ou encore la FEC.

Les mêmes mesures sont vivement souhaitées dans la magistrature. A ce propos, il faut dire que dans dans son discours d’investiture, Sylvestre Ilunga a dénoncé les maux qui rongent la justice Congolaise et promis d’engager des réformes sérieuses dans ce secteur.

Selon un haut cadre de la territoriale, Félix Tshisekedi doit accorder une attention soutenue à la dépolitisation de la territoriale en attendant l’organisation des élections municipales et locales dans deux ou trois ans.

« Comme cela se passe sous d’autres cieux, il doit y avoir des concours pour entrer à la territoriale en RDC. La mise en place à toute urgence de secrétaires généraux de l’Administration publique sera une bonne nouvelle car, elle permettra de mettre fin à la cacophonie qui fait que des SG n’ayant pas réussi au concours puissent continuer à cohabiter avec ceux qui ont réussi alors que certains de ces derniers sont carrément au chômage », explique notre source.

Pour être complet, les congolais qui souhaitent voir le cinquième Président de la RDC réussir son mandat et même espérer rampiler en 2023 lui conseillent aussi de mener un coup de ballet dans les entreprises publiques et para étatiques pour sauver le peu du patrimoine que pourra exister parce qu’il y a, signale-t-on, « un pillage systématique ».

Sinon, c’est sa côte de popularité qui va prendre un coup.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Sondage Les Points: L’affaire de 15 millions USD fait chuter la côte de popularité de Félix Tshisekedi

Un sondage d’opinion mené par « Les Points » à Kinshasa et dans les principales villes de …