Home Politique Réforme de la CENI: Le mouvement citoyen « Biso peuple » accentue la pression sur l’Assemblée nationale

Réforme de la CENI: Le mouvement citoyen « Biso peuple » accentue la pression sur l’Assemblée nationale

7 min read
0
0

La réforme de la loi organique sur l’organisation et le fonctionnement de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) stagne à l’Assemblée nationale. Alors que la proposition de loi y relative a été envoyée à la Commission PAJ après son adoption par la plénière, de plus en plus de voix s’élèvent pour exiger que cette proposition de loi initiée par Christophe Lutundula aboutisse à la dépolitisation de la CENI.

C’est le cas du mouvement citoyen « Bison Peuple » qui, dans une déclaration faite à Kinshasa, ce lundi 31 mai 2021, note un statut quoi qui viserait à maintenir la CENI dans un carcan.

La commission PAJ de l’Assemblée nationale a rejeté la proposition initiale d’instituer une commission permanente d’évaluation et de contrôle (COPEC) de la CENI telle que proposée initialement par l’actuel Vice-premier ministre des Affaires étrangères avant sa nomination. Dans son rapport présenté lors de la plénière de ce vendredi 28 mai 2021, la commission PAJ a expliqué en substance que multiplier les organes risquerait d’alourdir la machine électorale

Le mouvement citoyen Biso peuple, engagé dans la lutte pour l’avènement d’un État de droit à travers l’alternance politique pacifique et démocratique en RDC est préoccupé par l’attitude des députés nationaux au sujet de la dépolitisation et l’indépendance de la centrale électorale.

« Le mouvement citoyen biso peuple s’inquiète particulièrement de la volonté manifestée par les députés nationaux de suspendre le débat sur l’article 24 bis de cette loi pour des raisons ignorées. Il en appelle les élus à la plénière à sauver la Nation et ainsi, à faire montre de patriotisme pour permettre au peuple congolais d’expérimenter la tenue des élections pacifiques, transparentes et apaisées », lance ce mouvement citoyen dans sa déclaration que voici.

DÉCLARATION DU MOUVEMENT CITOYEN BISO PEUPLE SUR L’EXAMEN DE LA PROPOSITION DE LOI ORGANIQUE DE LA CENI

  1. Le Mouvement Citoyen BISO PEUPLE de la République Démocratique du Congo accorde une particulière attention, et suit de près les travaux parlementaires à l’Assemblée Nationale sur l’examen et l’adoption de la proposition de Loi organique sur l’organisation et le fonctionnement de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI en sigle).
  2. Le Mouvement Citoyen BISO PEUPLE, engagé dans la lutte accrue pour l’avènement d’un État de droit à travers l’alternance politique et démocratique notent un statu quo entretenu dans l’optique de maintenir la CENI dans un Carcans.
  3. Le Mouvement Citoyen BISO PEUPLE est préoccupé par le rejet total par les députés, des objectifs de la Réforme tant attendue par le peuple Congolais notamment sur la dépolitisation et l’indépendance de cette institution d’arbitrage démocratique.
  4. Le Mouvement Citoyen BISO PEUPLE s’inquiète particulièrement de la volonté manifestée par les députés de suspendre le débat sur l’article 24 bis de cette Loi pour des raisons ignorées.
  5. Le Mouvement Citoyen BISO PEUPLE appelle les élus à la plénière à sauver la Nation et ainsi, à faire montre de patriotisme pour permettre au peuple Congolais d’expérimenter la tenue des élections pacifiques, transparentes et apaisées.
  6. Le Mouvement Citoyen BISO PEUPLE considère néanmoins des avancées, bien qu’insignifiantes notamment telles que libellées à l’article 10 ainsi que le renforcement de la sanction.
  7. Le Mouvement Citoyen BISO PEUPLE continue de croire que les élus agiront en faveur de la consolidation de notre jeune démocratie et excluront toute régression des acquis démocratiques de l’alternance politique et démocratique de 2018.
  8. Le Mouvement Citoyen BISO PEUPLE appelle donc le peuple Congolais ainsi que tous les jeunes à rester solidaires et vigilants pour un avenir radieux.

Fait à Kinshasa le 31/05/2021

Sur le même sujet, lire aussi

Réforme de la CENI: Voici les innovations qu’apporte la proposition de loi de Christophe Lutundula qui sera examinée ce mardi

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC : Les anesthésistes exigent la revalorisation de leur métier

Ils sont des héros dans l’ombre et jouent un rôle vital dans toutes les formes de mé…