Home Politique Baisse annoncée de prix des produits surgelés : Réjouir le cœur sans rassasier le ventre

Baisse annoncée de prix des produits surgelés : Réjouir le cœur sans rassasier le ventre

5 min read
0
1

L’annonce aura été forte. Le compte rendu de la neuvième réunion du Conseil des ministres, tenue vendredi 25 juin 2021, a fait état du rabattage de prix des produits surgelés à Kinshasa.

Le ministre de l’économie a présenté un tableau de prix, qui a été approuvé par le Conseil des ministres. Gros couac: alors qu’il prétend que ce tableau est le résultat du consensus avec les opérateurs économiques importateurs des produits surgelés, ces derniers disent que certaines de leurs préoccupations n’ont pas trouvé de réponses.

Le ministre de l’économie nationale, Jean-Marie Kalumba a-t-il induit le gouvernement en erreur ? A défaut de voir leur quotidien s’améliorer, les habitants de Kinshasa peuvent se contenter de l’annonce de la baisse des prix des cuisses de poulet, poulets, côtes de porc et des chinchards. Sur le marché, rien n’a changé et c’est encore illusoire d’espérer que ça va changer de si tôt.

Pour cause, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) dit n’est pas être d’accord avec le gouvernement au sujet de la réduction de prix des produits surgelés dans la ville de Kinshasa.

« Vendredi vers 14 heures, nous avions déjà saisi le Premier ministre et le cabinet du chef de l’Etat pour dire que les concertations n’avaient pas encore pris fin. On ne sait pas pourquoi le ministre de l’économie a présenté le problème au conseil de ministre. Je ne sais pas comment il l’a présenté pour que le gouvernement arrive à prendre acte de ces réductions de prix que nous jugeons unilatérales. Il était aussi prévu que l’Etat puisse faire des concessions notamment supprimer certaines taxes et perceptions pour qu’on arrive à baisser les prix. Mais on ne nous a pas dit quelles sont les taxes qui ont été supprimées », a expliqué John Nkono, secrétaire général de la FEC sur des propos relayés par nos confrères d’actualité.cd.

Alors que le ministre de l’économie a prétendu qu’une option a été levée de manière consensuelle, il affirme que les opérateurs économiques n’ont pas voulu signer le procès-verbal qui leur avait été présenté. Ils ont estimé que le tableau des prix proposé ne répondait pas à certaines préoccupations.

Rien n’est pour autant pas définitif tant que les opérateurs économiques ont écrit au Premier ministre et qu’une réunion entre les deux parties est prévue ce lundi 28 juin.

Pour en savoir plus sur cette baisse apparemment cosmétique et encore virtuelle de prix des produits surgelés dans la ville de Kinshasa, lire l’article Panier de la ménagère : Le gouvernement rabat les prix des denrées alimentaires congelées importées

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…