Home Politique Désignation des membres de la CENI: Le FCC traîne le pas

Désignation des membres de la CENI: Le FCC traîne le pas

6 min read
0
0

Les parties prenantes avaient jusqu’à ce mercredi 28 juillet 2021 pour déposer les procès- verbaux de désignation et les dossiers de leurs délégués à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Alors que les confessions religieuses sont divisées et que l’aile Fayulu-Muzito de l’opposition parlementaire Lamuka a décliné l’offre, le Front Commun pour le Congo(FCC) reste muet. Le regroupement politique de Joseph Kabila va-t-il opter pour la politique de la chaise vide ou va-t-il envoyer ses délégués à la dernière minute ?

Commencé le 14 juillet dernier, le processus du renouvellement des animateurs de la CENI se clôturera, sauf prolongation, le 17 août prochain avec la transmission des listes des personnes désignées et entérinées par l’Assemblée nationale au Président de la République pour investiture.

Les parties prenantes avaient jusqu’à ce mercredi pour envoyer au bureau de l’Assemblée nationale les listes et les dossiers de leurs délégués ainsi que les procès-verbaux de désignation.

Si à l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) il n’y a pas de souci à se faire, ça craint l’impasse dans la composante confessions religieuses, particulièrement pour ce qui est du poste de Président.

En effet, habituées à imposer leur choix aux autres confessions religieuses, les églises catholiques et protestantes sont cette fois-ci mises à minorité par six confessions religieuses, qui ont annoncé ce mardi 27 juillet avoir désigné le candidat de la plateforme confessions religieuses au poste de Président de la CENI.

Cette désignation s’est faite en l’absence de l’église Catholique et de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), qui ne se sont pas rendues au siège de la Commission d’intégrité et médiation électorale (CIME) où les discussions suspendues au centre interdiocesian se sont poursuivies.

Selon pasteur Dodo-Israël Kamba, président et représentant légal l’Eglise du Réveil du Congo, l’oiseau rare a été trouvé et son dossier ainsi que le PV de sa désignation seront déposés au bureau de l’Assemblée nationale.

Les six confessions religieuses qui ont participé à ladite réunion sont l’Eglise orthodoxe au Congo, l’Eglise de Jésus Christ sur la terre par son envoyé spécial Simon Kimbangu (EJCSK), la Communauté islamique en RDC (COMICO), l’Eglise du Réveil du Congo (ERC), l’Union des églises indépendantes du Congo (UEIC) et l’Armée du Salut.

Quant au Front Commun pour le Congo, la liste de ses délégués est attendue ce mercredi mais déjà, certains cadres encore loyaux à Joseph Kabila se montrent inquiets du fait que selon eux, le processus n’a pas été transparent.

Ils estiment que les discussions n’étaient pas ouvertes, ce qui laisse à penser que l’Autorité morale pourra envoyer les personnes de son choix au risque de retomber dans les erreurs de casting qu’on lui a toujours reprochées.

D’autres se disent ouvertement favorables à la politique de la chaise vide au motif que le FCC devrait rester cohérent pour ne pas cautionner, en désignant ses délégués, la loi modifiant et complétant le fonctionnement de la CENI dont il avait dénoncé le caractère irrégulier du processus de son adoption à la chambre basse du parlement.

ALT.

Lire aussi Processus de désignation des animateurs de la CENI: Les confessions religieuses renvoient la balle à l’Assemblée nationale

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…