Home Culture Culture et Arts: Les acteurs du Comité consultatif national cogitent sur la convention de la Haye de 1954

Culture et Arts: Les acteurs du Comité consultatif national cogitent sur la convention de la Haye de 1954

4 min read
0
0

Du lundi 29 au mercredi 31 août 2022, les membres du Comité Consultatif National (CCN) sont réunis en atelier sur l’appropriation de la convention de la Haye de 1954 et ses directives. Le lancement de cet atelier co organisé avec l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) par la Ministre de la Culture, Arts et Patrimoine, Catherine Kathunga.

Cette dernière a expliqué, dans son discours d’orientation, que le CCN, qui est une structure de son ministère, doit tirer profit des directives opérationnelles de la Convention de la Haye de 1954, afin d’assurer la protection des biens culturels tant en temps de conflit armé qu’en temps de paix dans le respect des missions lui assignées.

Elle a indiqué que les résultats attendus vont lui permettre d’enrichir les instruments normatifs sur la protection des biens culturels en République Démocratique du Congo, le projet de Loi sur la politique culturelle et celui sur la ratification du deuxième protocole de 1999.

Quid de la Convention de La Haye de 1954?

Selon le Coordonnateur national du CCN, « le produit de cet atelier est la production des recommandations à transmettre au Gouvemement, à l’UNESCO ainsi qu’à d’autres partenaires. »

Lire aussi RDC : Pays sans identité vestimentaire !

Les objectifs poursuivis sont: Amener les acteurs/participants à s’approprier la Convention de 1954 et ses directives opérationnelles; Sensibiliser les acteurs impliqués aux activités du CCN à traduire en actions les directives opérationnelles de la Convention de La Haye et; Inciter les acteurs impliqués aux activités du CCN de mener un plaidoyer auprès des décideurs (Gouvernement et Parlement) pour la ratification du deuxième protocole de la Convention de La Haye de 1954.

La Convention de La Haye de 1954 est le premier et le plus complet des traités multilatéraux consacrés exclusivement à la protection du patrimoine culturel en temps de paix comme en cas de conflit armé.

Elle vise à protéger les biens culturels, tels que les monuments d’architecture, d’art ou d’histoire, les sites archéologiques, les œuvres d’art, les manuscrits, les livres et autres objets présentant un intérêt artistique, historique ou archéologique, ainsi que les collections scientifiques de toute nature, quelles que soient leur origine ou leur propriété.

La Convention de La Haye de 1954 compte à ce jour 133 États Parties. La République Démocratique du Congo l’a ratifiée le 18 avril 1961.

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Maï-Ndombe: les premières mesures suite au naufrage intervenu sur la rivière Kwa sont tombées

Elles portent notamment sur la suspension du commissaire fluvial de Mushie et la demande d…