Home Politique Sorcellerie : Des finalistes du Collège Bosembo tournent un film porno après l’EXETAT

Sorcellerie : Des finalistes du Collège Bosembo tournent un film porno après l’EXETAT

4 min read
0
23

La médiocrité a atteint un tel niveau dans le système éducatif congolais, qu’il est devenu presque impossible de contenir les comportements barbares et bizares en milieu scolaire. L’opinion publique est choquée après que des élèves finalistes, portant les uniformes du collège Bosembo à Kinshasa, ont immortalisé leurs moments d’intimité et publié ce qui semble être de véritables films pornographiques sur les réseaux sociaux.

Nous sommes à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, ville où tout semble être permis.
Depuis quelques années, la fin des épreuves de l’examen d’Etat(EXETAT) donne lieu à des débauches qui exposent les finalistes à différents risques.

Cette année, le comportement totalement déplacé et déviant de quatre élèves portant les uniformes du collège Bosembo a créé un véritable choc.

Pour cause, ils se sont filmés en plein ébats sexuels dans un chantier après le quatrième jour des épreuves.

Sur des vidéos totalement compromettantes prises à l’aide de téléphones portables, qui ont surgi sur internet, on peut voir de scènes indignes des élèves, de surcroit finalistes du secondaire.

En attendant la réaction officielle des responsables du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), des voix s’élèvent pour exiger une enquête en vue d’identifier les auteurs, mieux les acteurs de ces films pour adultes, qui ne méritent pas d’être traités comme des enfants.

C’est le cas du Directeur exécutif de l’ong Abri sûr, Martin Osakala, qui crie à la sorcellerie.

Oui, ce que ces élèves ont fait relève sûrement de la sorcellerie, même si leur comportement pourrait s’expliquer également par l’impact de plus en plus grandissant de la pornographie sur les enfants congolais en général et Kinois en particulier.

Au ministre de l’EPST, Tony Mwaba, d’oublier un peu le conflit qui l’oppose à l’inspecteur général des finances-chef de service Jules Alingete, pour s’occuper personnellement de ce dossier qui ternit l’image de son secteur.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…