Home Politique Blocage autour de la désignation des animateurs de la CENI: La société civile entame de concertations avec les parties prenantes

Blocage autour de la désignation des animateurs de la CENI: La société civile entame de concertations avec les parties prenantes

5 min read
0
0

C’est pour dissiper des malentendus pouvant se développer en des conflits majeurs d’ici 2023 que des organisations de la société civile ont lancé, ce mardi 7 septembre 2021, la mission de bons offices et de prévention des conflits électoraux. Cette mission se lance dans une série de concertations permanentes au processus électoral.

L’objectif visé est d’éviter tout acte ou attitude qui contribuerait au déraillement des préparatifs des élections et mettre en péril la paix. La mission travaillera avec toutes les personnes de bonne volonté à la quête d’un processus électoral crédible, apaisé et participatif.

Un appel est lancé à toutes les parties prenantes, aussi bien les politiques que les confessions religieuses et les organisations de la société civile, partout en République Démocratique du Congo, à privilégier l’intérêt suprême du pays en lieu et place des intérêts partisans.

« La mission exhorte toutes les actrices et tous les acteurs de la scène sociopolitique congolaise à continuer d’œuvrer, chacun selon son pouvoir et sa spécificité, pour le parachèvement harmonieux et en temps utile du processus de mise en place des animateurs de la CENI », peut-on lire dans un communiqué signé par Danny Singoma, Président du Cadre de Concertation de la société civile

Cette structure invite toutes les parties prenantes à s’investir pour la préservation de la concorde et du dialogue au sein de leurs composantes respectives et à s’abstenir des actes susceptibles de mettre en danger la paix déjà fragile dans le pays.

Elle encourage les Présidents des deux chambres du Parlement, Assemblée Nationale et Sénat, à s’investir davantage dans les efforts pouvant amener au dénouement de ce qui se caractérise aujourd’hui comme une crise dans la mise en place du Bureau de la CENI.

Motivation

La Société civile, consciente de son rôle de sentinelle de la démocratie et de partie prenante au processus de développement intégral de la République Démocratique du Congo, considérant sa position de force majeure dans la composition du bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), demeure pleinement engagée dans la poursuite des voies et moyens permettant de baliser le chemin vers des prochaines élections apaisées, inclusives, transparentes et crédibles.

Pour rappel, des organisations de la société civile, à l’initiative du Cadre de concertation national de la société smcivile, se sont réunies à Kinshasa, en date du 10 août 2021, pour évaluer le processus de désignation des membres de la future CENI et pour dégager des orientations pertinentes devant sanctionner leurs actions.

Elles avaient levé entre autres options, de mettre sur pied, sous la coordination du Cadre de concertation national, une mission de bons offices.

Jules Ntambwe

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: 75,2% des recettes mobilisées au 16 mai par rapport aux prévisions

C’est ce que renseigne la Banque centrale du Congo (BCC) dans la note de conjoncture…