Home Politique Élections des Gouverneurs: Les femmes du Kongo Central sollicitent les orientations et l’accompagnement de Rose Mutombo

Élections des Gouverneurs: Les femmes du Kongo Central sollicitent les orientations et l’accompagnement de Rose Mutombo

3 min read
0
0

La ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese, a reçu, vendredi 8 octobre 2021, dans son cabinet de travail à Kinshasa, un groupe des femmes de la société civile du Kongo-Central.

Annie Thérèse Mbadu, coordinatrice de l’Espace femme du Kongo-Central a justifié cette visite par le fait que la ministre d’Etat est dans la lutte pour la promotion du leadership féminin depuis de longues années.

Elle a expliqué qu’après sa nomination au gouvernement, les femmes de la société civile ont jugé utile de venir lui présenter leurs félicitations. « Aussi l’écouter pour des conseils par rapport à notre province qui a un poste vide après la déchéance du gouverneur Atou Matubuana », a-t-elle ajouté.

En effet, les femmes de la société civile du Congo Central ont fait part à la ministre d’État à la Justice de leur souhait de faire d’elle la leur dans la mobilisation des femmes. « Que les femmes puissent s’élever comme candidate à ce poste. Nous avons commencé la sensibilisation depuis que nous étions dans la province du Kongo Central puisque nous sommes arrivés à Kinshasa mardi. Il y a des femmes qui se manifestent pour le poste de gouverneur de province grâce à la mobilisation que nous sommes en train de faire. Nous avons voulu que Mme le ministre d’Etat, ministre de la Justice entre dans ce combat que nous menons. Comme elle est de nôtre puisqu’elle est notre ainée dans la promotion des femmes. Nous avons souhaité qu’elle nous accompagne dans notre plaidoyer », a renchéri Annie Thérèse Mbadu.

Et de marteler que les femmes sont nombreuses pour concourir au poste vacant du gouverneur de la province du Kongo Central. Du moins pour celles qui se sont déjà manifestées. « Nous sommes en train de soutenir toutes les candidatures des femmes. On ne sait jamais », a conclu la Coordinatrice de l’Espace femme du Kongo Central.

J. N.

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Reconnu coupable d’homicide intentionnel de son épouse, Moussa Mondo condamné à 20 ans de prison

L’ex vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, a écopé de 20 ans de servitude p…