Home Politique UNC: Le Mouvement Wazalendo désapprouve les « écarts de langage » du SG Billy Kambale

UNC: Le Mouvement Wazalendo désapprouve les « écarts de langage » du SG Billy Kambale

7 min read
0
0

Le Mouvement Wazalendo désapprouve le comportement et certains actes de gestion du parti par l’actuel Secrétaire Général, Eraston Billy Kambale Tsongo. Cette structure politique affiliée au parti politique de Vital Kamerhe a décidé d’exprimer à haute voix sa désapprobation suite à ce qu’elle considère comme des dérapages, désordres et cacophonie, qui règneraient selon elle au sein de cette formation politique.

Au cours d’une conférence de presse tenue samedi 09 octobre 2021, la première d’une série prévue, le Mouvement Wazalendo s’est montré alarmiste sur l’avenir de l’UNC. Sur le banc des accusés, le Secrétariat général chapeauté par Billy Kambale, accusé de briller par une incapacité notoire à fédérer, calmer les tensions, orienter et diriger.

« Nous profitons de cette conférence de presse pour la sonnette d’alarme car si rien n’est fait, si rien n’est corrigé, le parti pour lequel nous avons consenti autant de sacrifice est en train de s’éroder et va droit dans le mur. La majorité des cadres méritants de notre cher UNC ne sont pas d’accord car en l’absence de notre Président National, injustement arrêté aujourd’hui, il est inacceptable que certaines personnes s’amusent avec notre parti politique, nous qui sommes là depuis sa création et qui avons milité pour son implantation.
Des personnes qui nous ont rejoint à mi-chemin ne peuvent compromettre l’avenir de toute une génération »,
ont protesté les membres du Mouvement Wazalendo.

Ils accusent le Secrétaire Général de l’UNC de créer de polémiques depuis sa nomination. « Ses écarts de langage pour vilipender sans retenu un haut cadre du parti, membre fondateur, député et ministre d’État de son état sont inacceptables et intolérables. Cela ne reflète ni la vision, ni les enseignements du leader Vital Kamerhe », dénoncent-ils avec véhémence.

Le Mouvement Wazalendo cite, en guise d’illustration, les sorties médiatiques de Billy Kambale notamment sur la taxe du Registre des Appareils Mobiles (RAM), « sans consulter la direction politique nationale ».
Une situation attribuée à une « méconnaissance » des textes qui régissent le parti et pour laquelle il plaide pour une réunion de la Direction politique nationale.

« Si on aime notre parti, si on aime notre Président national, on doit le dire : on ne dirige pas par trafic d’influence. C’est aussi ici l’occasion de dénoncer le comportement de certains cadres du parti qui usent de leur proximité avec le PN{ Ndlr président national} pour l’induire en erreur dans différentes nominations et octroi de promotions.(…)Comment expliquer qu’un seul membre du parti puisse avoir plus de trois emplois et pourtant il y a de centaines de membres qui sont à la recherche même d’un seul », ont soutenu les membres du Mouvement Wazalendo.

Pour le retour de la quiétude au sein du parti du principal allié du Chef de l’Etat, ils lancent un appel à la conscience et à la responsabilité collectives ainsi qu’au respect mutuel, et surtout à un amour profond pour le parti.
« Nous sollicitons enfin, l’implication personnelle de notre cher Président national, le Pacificateur, pour rappeler à l’ordre notre Secrétaire Général et son équipe, à un changement de comportement et qu’il évite tous ces flatteurs qui gravitent autour de lui », ont-ils conclu.

Ils promettent de revenir à la charge dans les prochains jours si rien n’est fait pour changer la situation qu’il dénonce.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kasaï: Le pressant ultimatum de l’Assemblée provinciale aux élus en situation d’incompatibilité

Les trente députés provinciaux du Kasaï sont désormais investis des pouvoirs parlementaire…