Home Politique Tshala Muana: Un ventre affamé n’a point d’honneur?

Tshala Muana: Un ventre affamé n’a point d’honneur?

9 min read
0
1

Entre la chanteuse Elisabeth Tshala Muana Muidikayi et les Kabila, c’est décidément pour le meilleur et pour le pire. Au lendemain de la publication de sa chanson inattendue «Fatshi Béton », à travers laquelle elle glorifie le Chef de l’État Félix Tshisekedi, elle est revenue à son amour de toujours, en glorifiant le couple de l’ancien président Joseph Kabila.

Recevant un don en vivres et non vivres de l’ex première dame Olive Lembe Kabila, « la reine de mutuashi » a pété un câble et s’est mise à critiquer sévèrement de nouveau le régime de Félix Tshisekedi dans le volet social.

Ces trois dernières années, Tshala Muana aura connu de hauts et de bas. D’abord une interpellation par l’Agence nationale de Renseignements (ANR) pour s’être prise au Président de la République après la rupture de la coalition FCC-CACH. S’en est suivi la sympathie du public à cause de cette interpellation largement partagée dans les réseaux sociaux.

Elle aura capitalisé l’attention du public en annonçant la sortie de l’opus « Lwambo Mboka ebebi » dont des extraits diffusés décrivaient la misère dans le pays.

Puis, Tshala Muana aura obtenu une réconciliation presque automatique avec une majeure partie de la population du Grand Kasaï dont elle est originaire après avoir chanté « Fatshi Béton ».

Alors qu’elle semblait avoir fumé le calumet de la paix avec les tenants du pouvoir, une vidéo a tout gâché.

Sur des images tournées par l’équipe de presse de la fondation Initiative Plus de Madame Olive Lembe Kabila, on voit celle qui affirme dans sa chanson précitée que « Félix Tshisekedi est un homme solution » en état d’euphorie.

Capture d’écran

La raison? Tshala Muana a reçu dix sacs de riz, dix cartons de cuisses de poulets, dix bidons d’huiles, dix cartons de poissons chinchards appelés Mpiodi et dix pièces de super wax de la part de l’ex première dame.

S’il n’y a aucun mal à afficher sa joie et sa reconnaissance après avoir bénéficié d’un don, il y a des couacs dans la façon de Tshala Muana de célébrer ce don.

Une question d’organisation ?

Des internautes ont été scandalisés de voir une musicienne de son rang, qui a chanté notamment à la gloire de Mobutu, Mzee Kabila et Joseph Kabila, afficher un sentiment euphorique simplement parce qu’elle a bénéficié de rations alimentaires.

Certains sont allés jusqu’à se demander si de son vivant, Miriam Makeba pouvait un jour péter un câble pour avoir reçu des vivres de la part de l’épouse d’un ancien chef d’Etat de son pays, l’Afrique du Sud.

Plus proche de nous, on peut se demander si Lady Ponce du Cameroun, Coumba Gawlo Seck et Viviane Chidid du Sénégal, Angélique Kidjo du Bénin, Tiwa Savage du Nigeria, Oumou Sangaré du Mali, Charlotte Dipanda de la Cameroun ou encore Mbilia Bel et Barbara Kanam de la RDC pourront un jour, même après avoir mis un terme à leurs carrières, danser et perdre la tête pour dix sacs de riz.

Plus grave, pour avoir obtenu à manger, Tshala Muana est allé jusqu’à demander à Joseph Kabila de retourner aux affaires car selon elle, rien ne va plus au pays depuis qu’il a quitté le pouvoir.

Pourtant, c’est de la même bouche que sont sorties, il y a quelques jours, les belles phrases suivantes en Tshiluba:
« La personne qui place Dieu devant tout, Dieu ne l’abandonne pas. Quelle que soit la longueur de la nuit, le soleil apparaîtra. Le lion {ndlr Félix Tshisekedi} est sur le chemin, soutenons-le. Dieu a créé les humains, a créé les temps. Les enfants de Dieu ne peuvent pas rater, ce temps est du fils de plein fauteuil ».

Il y a donc lieu de se demander si Tshala Muana a réellement touché le cachet de son oeuvre « Fatshi Béton ». Si c’est le cas, c’est qu’elle serait ingrate. Sinon, c’est qu’elle aurait raison de larguer son opus « Lwambo Mboka ebebi » (le pays va mal) car, c’est inimaginable qu’une musicienne de son rang se réduise jusqu’à ce point.

Autant dire que quand on n’a pas réussi à organiser sa vie, on peut perdre, du haut de ses 63 ans d’âge, son honneur devant une ration alimentaire.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Annulation du projet migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni: le redoutable lobbying du Dr Denis Mukwege à l’international

Londres a abandonné son projet controversé d’expulser des migrants vers le Rwanda, quelque…