Home Politique Contentieux des candidatures aux élections des gouverneurs : Le triste record du Sankuru et du Kasaï Central

Contentieux des candidatures aux élections des gouverneurs : Le triste record du Sankuru et du Kasaï Central

3 min read
0
0

Pourtant figurant parmi les provinces les plus enclavées, le Sankuru et le Kasaï Central excellent dans les conflits politiques et électoraux. Ces deux provinces situées au centre du pays ont enregistré plus de recours en contestation des candidatures introduits dans les Cours d’Appel pour les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs prévues au mois de mai prochain que n’importe quelle autre province.

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a publié, dimanche 17 avril 2022, la liste des dossiers retenus à l’issue des contentieux devant les Cours d’Appel des différentes provinces.

Dans un communiqué, elle a annoncé que 105 dossiers ont été retenus, soit un taux de 89% et en a rejeté 12, soit un taux de 10% pour motifs d’intérêt, de désistement volontaire et d’utilisation abusive du sigle et du logo d’un parti politique.

Au total, ce sont 47 recours en contestation des candidatures qui ont été introduits devant les Cours d’Appel des provinces concernées.

Le Sankuru et le Kasaï Central arrivent en tête avec 9 dossiers chacun, suivis du Maniema, qui a enregistré 8 recours. Viennent ensuite le Tanganyika, la Tshopo et le Kasaï Oriental (4 recours pour chacun); Lomami et Mongala (3 recours en contestation pour chacun) et enfin, Kinshasa avec 1 recours.

D’après la CENI, 44 recours ont été rejetés, soit un taux de 93%, en confirmant sa décision et 3 ont été reçus et les candidats réhabilités, soit un taux de 6%.

La Centrale électorale se félicite de « l’expertise avérée de ses experts dans la gestion des contentieux électoraux, sous le management de son nouveau président, Denis Kadima Kazadi, qui place dans sa nouvelle vision, l’homme au centre de toute action ».

Il faut dire que la CENI a déployé ses experts juristes dans les 14 provinces concernées par les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs, pour assurer la défense de sa décision portant publication de la liste des candidats gouverneurs et vice-gouverneurs retenus.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…