Home Politique SNEL: La tête du DG Fabrice Lusinde précocement mise à prix

SNEL: La tête du DG Fabrice Lusinde précocement mise à prix

6 min read
0
0

Le directeur général de la Société nationale d’électricité(SNEL), Fabrice Lusinde, est dans le viseur des affairistes. A peine trois mois après sa nomination par Ordonnance présidentielle en octobre dernier, il est victime d’acharnement et de menaces qui l’empêchent de mettre en exécution son ambitieux plan d’amélioration de la desserte en énergie électrique et l’amélioration du social du personnel de cette société.

D’après les informations obtenues par alternance.cd, des conseillers à la présidence de la République manipuleraient des magistrats pour l’intimider afin d’obtenir de lui une somme d’argent. Pour ce faire, on utiliserait le dossier des membres de l’ancien comité de gestion poursuivis au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe pour détournement présumé des fonds publics et violation de procédure dans la passation des marchés de gré à gré pour faire chater l’actuel DG de la SNEL.

Ainsi, invité vendredi 27 janvier 2023 comme renseignant au procès, au même titre que l’Inspection générale des finances (IGF), Fabrice Lusinde s’est, par l’entremise de ses avocats, a sollicité un petit report de la date de sa présentation. A la surprise générale, ses excuses ont été refusées alors que celles des avocats de l’IGF ont été acceptées.

Du coup, ce mandataire public est traqué et son nom vilipendé.

Les proches du directeur général de la SNEL font observer qu’il n’est pas le seul témoin cité dans le dossier et que d’autres témoins

n’ont jamais été inquiétés et surtout qu’au regard de ses fonctions, il représente zéro risque de se soumettre à la justice même au cas où le parquet arriverait à requalifier son statut.

Félix Tshisekedi défié

A noter que les détracteurs du DG Fabrice Lusinde prétendent que pour avoir été membre du comité de gestion dirigé par l’ancien directeur général Jean-Bosco Kayombo placé sous mandat d’arrêt provisoire depuis le 27 octobre 2022 à la prison centrale de Makala, il a participé au détournement présumé des fonds publics et violation de procédure dans la passation des marchés de gré à gré mis à charge de ce dernier.

« Non, rétorque un ancien membre du comité de gestion d’une autre entreprise publique, qui soutient qu’un directeur général adjoint participe rarement à la gestion et le cas échéant, l’ancien DGA de la SNEL aujourd’hui DG, ne peut être inquiété pour des faits supposément commis par son ancien titulaire ».

D’après un conseiller à la présidence de la République qui a préféré garder l’anonymat, avant de signer l’Ordonnance portant sa nomination, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a obtenu suffisamment d’informations sur le dossier à l’époque en instruction et aurait été convaincu de l’innocence de Fabrice Lusinde.

« Prétendre à peine trois mois plus tard qu’il est coupable revient à défier le président de la République et tous ses services », tranche-t-il, en accusant « certains de mes collègues(conseillers à la présidence) d’être derrière ce dossier ».

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Santé: plus de 500 patients du VIH-SIDA manquent de médicaments en Ituri

L’alerte a été lancée par les responsables de la zone de santé de Rimba, territoire …