Home Politique Présidentielle : Plus d’obstacle pour Matata, le procès Bukanga Lonzo renvoyé au 18 mars 2024

Présidentielle : Plus d’obstacle pour Matata, le procès Bukanga Lonzo renvoyé au 18 mars 2024

3 min read
0
0

Le candidat président de la République Matata Ponyo peut désormais se concentrer entièrement aux préparatifs de sa campagne électorale. Le procès Bukanga Lonzo qui constituait une menace sérieuse à ses ambitions d’accéder à la magistrature suprême a été repoussé à après les élections.

La Cour constitutionnelle, qui le poursuit dans l’affaire du présumé détournement de plus de 115 millions de dollars américains destinés au projet du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo à travers des avantages financiers indus, surfacturations, création des sociétés écrans et violation des procédures administratives a renvoyé l’affaire au 18 mars 2024.

C’est ce qu’a annoncé le président de la Cour constitutionnelle, Dieudonné Kamuleta, à l’audience du 13 novembre 2023, consacrée au prononcé de l’arrêt avant dire droit sur les exceptions soulevées par les prévenus Déogratias Mutombo et Grobler Christo Stephamus.

L’ancien gouverneur de la Banque centrale du Congo et le patron de Africom, co accusés de l’ancien premier ministre ont soulevé des exceptions à l’audience du 13 novembre dernier.

La Cour constitutionnelle siégeant en matière répressive en premier et dernier ressort a déclaré recevable mais non fondée la demande de surséance de l’examen de la présente cause et de la mise hors cause sollicitée par le prévenu Grobler Christo.

De même, elle a déclaré non recevables mais non fondées les exceptions d’incompétence et d’irrecevabilité soulevées par le prévenu Déogratias Mutombo.

"Nous sommes au courant d'une période électorale. La Cour ne peut pas empiéter ou perturber son exercice normal et constitutionnel pendant cette période. Tout le monde sait que juste après les élections, la Cour entre dans un processus de contentieux des résultats qui prend officiellement fin le 11 mars 2024. Passé cette étape là, la Cour va reprendre son cours normal et le rendez-vous est fixé au 18 mars 2023", a déclaré Dieudonné Kamuleta.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: légère baisse des prix des carburants dans la zone ouest

A travers un arrêté signé le 23 mai 2024, le vice-premier ministre ad intérim de l’E…