Home Politique Cathédrale Notre-Dame du Congo : la police cautionne le désordre du parti Présidentiel

Cathédrale Notre-Dame du Congo : la police cautionne le désordre du parti Présidentiel

3 min read
0
0

Alors que les manifestantions des 31 décembre 2017 et 21 janvier organisées par le Comité Laïc de Coordination avaent été réprimées dans le sang faisant plusieurs morts et blessés, celle du PPRD de ce soir 24 février qui a eu pour but envahir la cathédrale Notre-Dame du Congo a été minicieusement encadrée par les forces de l’ordre. Est ce de deux poids deux mesures?

Par ailleurs, nos reporters ont fait état des bouclages dans presque toutes les grandes acteurs de Kinshasa par la Police Nationale Congolaise occasionnants des embouteillages monstres. << Nous avons été envoyés par la haute hiérarchie avec un ordre précis de fouiller de font à comble tous les véhicules pour desuader toutes les forces négatives qui veulent  perturber l’ordre établi>> A confié un policier qui a requis l’anonymat à un des reporters d’alternance.cd.

Un chauffeur de taxi s’était moqué à son tour à  cette opération parce que pour lui le << fameux Mbote ya likasu >> c’est-à-dire donner un 500 franc en serrant la main du policier suffisait pour passer à chaque barrière bien que n’ayant pas tous les documents.

Vu la présence de forces de l’ordre et de sécurité ainsi des militaires très renforcée dans la capitale de la RDC à la veille de la manifestation du CLC, il y a lieu d’avoir des sérieuses inquiétudes quant à la journée de demain qui risquerait de passer comme celle des 31 décembre 2017 et 21 janvier dernier. Henri Mova Sakani nouveau VPM à l’intérieur  devrait faire face à son nouveau baptême de feux.

Alternance