Home Politique Sénatoriale à Kinshasa: Charles Mbutamutu victime d’une fausse accusation de corruption par un média en ligne

Sénatoriale à Kinshasa: Charles Mbutamutu victime d’une fausse accusation de corruption par un média en ligne

4 min read
0
0

Avant et après l’élection sénatoriale du 15 mars dernier, plusieurs médias ont rapporté des accusations de corruption contre des députés provinciaux. Si certaines accusations ont été fondées, d’autres relèvent de la pire machination politique. C’est le cas d’un titre dépourvu de contenu publié par Mediacongo.net avec une photo de l’Honorable Charles Mbutamutu en illustration.

Son entourage dénonce de fausses accusations visant à ternir l’image de ce député provincial de Kinshasa et exige le retrait pur et simple de sa photo.
Ses proches expliquent qu’il n’a jamais été appréhendé avec son téléphone portable dans l’isoloir.

En tout cas, pour la cellule de communication de Charles Mbutamutu, l’usage de sa photo comme illustration d’un article pompeux sans contenu publié par le site Mediacongo.net le 15 mars dernier relève d’une cabale politique.

« Sénatoriale à Kinshasa: Deux députés provinciaux surpris avec leurs téléphones dans l’isoloir», c’est ledit titre publié par notre confrère.

Un des agents de la Commission Électorale Nationale Indépendante(CENI) commis à l’opération de vote des Sénateurs à l’Assemblée provinciale de Kinshasa a indiqué à Alternance.cd que cet élu provincial n’a pas été appréhendé avec son téléphone et surtout qu’il n’a rien à voir avec les faits rapportés par ce titre de Mediacongo.net.

Par ailleurs, selon l’entourage de Charles Mbutamutu, l’auteur du titre en question se serait inspiré de notre article publié quelques heures avant le vote et qui faisait état des soupçons de corruption au tour de certains députés provinciaux mais il n’avait visiblement pas assez d’inspiration pour rédiger un article.

« Ils ont fait un usage abusif de la photo de l’Honorable Charles comme illustration d’un article sans contenu. Nous dénonçons ce manque de professionnalisme et demandons le retrait de ladite photo», vocifere sa cellule de communication qui se réserve le droit d’initier d’autres procédures.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Écarts de langage entre les jeunes du PPRD et de l’UDPS: La jeunesse du Palu choisit son camp

Entre une frange de la jeunesse de l’UDPS et celle du PPRD, c’est le désamour …