Home Sécurité Autorisation du survol et d’atterrissage dans l’espace aérien congolais: Dorénavant, il faut «l’avis préalable» de Francois Beya

Autorisation du survol et d’atterrissage dans l’espace aérien congolais: Dorénavant, il faut «l’avis préalable» de Francois Beya

2 min read
0
0

Dorénavant il faut une autorisation Le Conseiller Spécial du Chef de l’État en matière de sécurité veut voir clair dans l’attribution des autorisations de survol et d’atterrissage des aéronefs civiles de l’espace aérien congolais.

François Beya l’a fait savoir au Directeur Général de l’Autorité de l’Aviation Civile. Dans une correspondance datée du 4 mai dernier dont une copie a filtré jusqu’à la Rédaction d’Alternance.CD, il lui a demandé de se référer à ses services avant l’octroie de chaque autorisation. « Pour de raisons évidentes de sécurité nationale, je vous informe que désormais, toute délivrance par vous, en votre qualité de Directeur Général de l’Autorité de l’Aviation Civile, d’une autorisation de survol et d’atterrissage des aéronefs civils dans l’espace aérien de la RDC est subordonnée à l’avis préalable obligatoire du service du Conseiller Spécial du Chef de l’État en matière de Sécurité», lui-a-t-il recommandé.

Francois Beya a précisé que ces dispositions s’appliquent aussi aux aéronefs de la MONUSCO.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Le non-respect du temps de parole: Le péché mignon des Députés nationaux de la RDC

La ponctualité et le respect du temps de parole, autrefois de qualités que l’on observait …