Home Politique Frais académiques 2019-2020: Sentant monter la grogne, Thomas Luhaka s’explique

Frais académiques 2019-2020: Sentant monter la grogne, Thomas Luhaka s’explique

4 min read
0
0

Après avoir baissé sensiblement les frais d’études pour l’année académique 2019-2020, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) semble craindre de mouvements de contestation dans le chef des responsables des universités et instituts supérieurs. Dans un communiqué signé par son directeur de cabinet le mardi 17 décembre 2019, son Directeur de cabinet, le Professeur Barthélémy Panga Djanga tente de calmer les esprits.

Au lendemain de la publication de l’instruction académique n°21/MINESU/CAB.MIN/TLL/MNB/2019 du 15 octobre 2019 portant directives relatives à l’année académique 2019-2020, alternance.cd avait attiré l’attention de l’opinion sur le fait qu’en fixant à 164,700 FC pour les classes de recrutement et à 131.760 FC pour les classes moyennes les frais académiques, le Ministre de l’ESU piégeait le Chef de l’État Félix Tshisekedi (lire l’article ESU: Thomas Luhaka veut « tuer » la qualité de l’enseignement).

Quelques jours plus tard, il a visiblement senti venir le danger et veut tenter de se racheter. Ainsi, dans le communiqué énuméré ci-haut, son Dircab explique qu’il y a d’autres frais en dehors de frais d’études. « Par ailleurs, il existe également d’autres frais qualifiés de frais connexes qui sont nécessaires au fonctionnement des institutions et au paiement des différentes primes du personnel des établissements», a-t-il écrit.

Et comme qui s’adressait à ceux qui ne s’y connaissent pas, le directeur de cabinet du Ministre de l’enseignement supérieur et universitaire s’est permis de définir, à l’intention de ses collègues professeurs, ce que signifie les frais connexes. « Les frais connexes sont, en effet, fixés après discussions au sein des établissements, entre les partenaires institutionnels composés de délégués des corps académique, scientifique, administratif technique et ouvrier ainsi que des étudiants», a expliqué Prof Pangadjanga.

Il a poursuivi que le Ministre de l’ESU les invite tous à «  ne pas succomber à des manipulations politiciennes susceptibles de perturber la quiétude nécessaire au projet gouvernemental de la relève et du redressement académique».

Judith K.D.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Attaque de Kibumba: Félix Tshisekedi adresse (enfin) ses condoléances à la veuve du chauffeur du PAM, Moustapha Milambo

Tué dans l’attaque terroriste qui a coûté la vie à l’ambassadeur italien, Luca…