Home Politique Nomination des mandataires publics: Cadre d’ensemble pour la République, Jean Lowaka fustige la «mauvaise foi» des responsables de la Coalition FCC/CACH

Nomination des mandataires publics: Cadre d’ensemble pour la République, Jean Lowaka fustige la «mauvaise foi» des responsables de la Coalition FCC/CACH

4 min read
0
0

La nomination récente des mandataires publics par le Président de la République, Félix Tshisekedi, a douché les espoirs de rajeunissement de la classe politique.

Alors que certains jeunes commencent à céder au désespoir et au découragement, Jean Lowaka estime que ces nominations qui consacrent le retour aux affaires de certains vieux routiers de la politique congolaise doit inciter les jeunes à se battre pour s’effrayer le chemin. Ce cadre du parti politique Ensemble pour la République, cher à Moise Katumbi soutient que la jeunesse de la République Démocratique du Congo est frappée d’une inertie sans appel par la présidence de la République et la coalition FCC-CASH.

Dans une interview accordée à Alternance.cd, ce proche collaborateur du Député national Emmanuel Ompeta Shonda félicite tous les «gourous et dinosaures» qui selon lui, ont eu comme  dans tous les régimes passés, la confiance du Chef de l’État. Il les invite à relever les défis qui les attendent dans ces entreprises publiques.

Aussi, Jean Lowaka dénonce la mauvaise attitude des responsables de la coalition FCC-CASH, qui pour lui, ont totalement oublié les jeunes dans cette importante série des nominations.

Il appelle les jeunes à se prendre en charge et à se désolidariser davantage avec les gens qui ne s’occupent pas de leurs cahiers de charges.

Pour lui, mettre la pression au Chef de l’État et aux regroupements et partis politiques de la coalition au pouvoir pour que «cette grande injustice ne se répète plus» est une urgence. Il insiste qu’en RDC, est considéré comme jeune celui ou celle qui a au moins 35 ans. « Il est donc inutile de déguiser les vieux en jeunes dans l’intention d’ignorer les revendications spécifiques de la jeunesse Congolaise », vocifère-t-il.

Il  précise que tout ce qui se fait sans les jeunes est contre les jeunes. En toute logique, il se pose donc la question de savoir « à quand nous allons-nous assurer la relève?». Et à Jean Lowaka de répondre que la relève c’est aujourd’hui.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Kinshasa: Le district de la Tshangu petitement pris en compte dans les réalisations de Gentiny Ngobila

En une année et demi passé à la tête de la ville province de Kinshasa, le Gouverneur Genti…