Home Politique Haut-Uélé : Les émissaires de la ministre Irène Esambo à la rescousse des personnes vulnérables

Haut-Uélé : Les émissaires de la ministre Irène Esambo à la rescousse des personnes vulnérables

7 min read
0
0

Cannes, pagnes et matériels de protection contre la propagation de la Covid-19 et autres, c’est le don du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi aux personnes vivant avec handicap éparpillées dans toutes les provinces.

Me Irène Esambo, Ministre déléguée au ministère des affaires sociales en charge des personnes vivant avec handicap et autres vulnérables, a dépêché une délégation à travers la République pour distribuer ces don aux bénéficiaires.

La ministre a joint aux cannes blanches, les pagnes imprimés à l’occasion de la célébration de la journée internationale des personnes handicapées, célébrée chaque le 03 décembre, les masques de protection contre le Coronavirus, des savons, gels hydro-alcooliques et autres désinfectants contre le coronavirus à Isiro, dans la province du Haut-Uelé.

La cérémonie de distribution a été présidée par le ministre provincial en charge des affaires sociales, solidarité et groupes vulnérables, dans la grande salle de la paroisse Cathédrale d’Isiro.

A cette occasion, les aveugles ont réceptionné des cannes blanches, pagnes, kits de matériels contre la Covid-19. Les autres catégories des handicapés et couches vulnérables, notamment les sourds, albinos et peuple autochtone ont bénéficié gratuitement eux aussi des pagnes, savons, désinfectants, caches nez etc.

Bien avant la remise de ce don, le chef de la délégation, Pamphile Kayombo a circonscrit le cadre et a fait l’économie de la proposition de la loi-organique portant protection et promotion des personnes handicapées. Au fond, il a fait savoir qu’il a fallu un nouveau leadership au sommet de l’État pour avoir un ministère délégué en charge des handicapés et impulser l’action de la ministre Irène Esambo Diata, qui préside à la destinée dudit ministère délégué chargé des Pvh-Apv pour que la loi soit examinée article par article et soit votée après 12 ans de souffrance.

Pamphile Kayombo a salué l’initiative de la ministre déléguée consistant à mettre en place dans toutes les provinces, les points locaux de toutes les catégories de handicap qui forment les noyaux provinciaux, lesquels serviront d’interface entre les provinces et le ministère de tutelle.

A cet effet, Rigobert Madrakele Kaloma, ministre provincial chargé des affaires sociales, solidarité et groupes vulnérables du Haut -Uelé, qui a présidé la cérémonie d’installation du noyau provincial issu des élections par catégorie de handicap, a rendu hommage au Président de la République, Chef de l’État, pour la mise en application de l’article 49 de la Constitution en créant un ministère spécifique pour les handicapés. Il a également salué la détermination de la ministre Esambo pour l’attention particulière qu’elle accorde aux personnes handicapées en conjuguant des efforts pour matérialiser la vision du Chef de l’Etat de ne laisser personnes de côté.

Après l’installation du noyau provincial et la distribution des cannes blanches , pagnes et autres matériels de lutte contre la Covid-19, les bénéficiaires ont, à travers Justin Ziladaduyo, remercié de tout cœur le Président de la République pour non seulement avoir mis en place un ministère propre aux handicapées et, surtout, d’avoir nommé une dame handicapée à la tête dudit ministère. Il lui a exprimé ses remerciements aussi pour l’octroi des cannes blanches jamais utilisées par les aveugles du Haut-Uelé.

Les handicapés, toutes catégories et tendances confondues, ont pris l’engagement de s’organiser davantage dans le respect de la Constitution et autres lois du pays.

Jules Ntambwe

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

ESU: Muhindo Nzangi, trop de vitesse et des gaffes au passage!

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi veut …