Home Politique RDC : Félix Tshisekedi dans la peau de chef de l’UDPS

RDC : Félix Tshisekedi dans la peau de chef de l’UDPS

6 min read
0
0

Avant de s’envoler pour Dar Es Salam en vue de participer, ce lundi 22 mars 2021 aux funérailles de son homologue Tanzanien John Magufuli, le Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de l’Union Africaine, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a porté la casquette de leader d’un parti politique. Le Chef de l’Etat, symbole de l’Unité nationale et de la cohésion nationale, s’est occupé de la gestion des ambitions au sein de son parti politique, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) en vue de départager la centaine des candidats ministrables au prochain gouvernement.

Le Premier ministre Sama Lukonde tarde à mettre en place son gouvernement. Plus d’un mois après sa nomination, on ne connait pas toujours la composition de son équipe gouvernementale. Il veut réduire la taille du gouvernement mais il y a trop de candidats dans presque tous les regroupements politiques membres de l’Union sacrée de la Nation. Le parti présidentiel ne fait pas exception. Au contraire, le Secrétaire Général de l’UDPS, Augustin Kabuya a surpris tout le monde la semaine dernière, en se plaignant de la pléthore des candidats ministrables, 85 sur 8 portefeuilles qui sont octroyés à son parti.

Dimanche 21 mars 2021, il a encore surpris en annonçant que le nombre des candidats ministrables de l’UDPS est de 135. Pas étonnant pour un parti qui a passé plus de 35 ans dans l’opposition et dont la quasi-totalité de   cadres veulent refaire leur retard. Pour les départager, il les a amenés auprès de Félix Tshisekedi qui, a porté, durant leurs échanges,  la casquette de leader de ce parti politique.

« Pour cette histoire des candidatures, je pense que vous avez entendu. Il n’y a rien d’autre. Tous les candidats ont rencontré le président de la République. Il avait aussi causé avec eux, chez nous c’est la démocratie qui règne. Il n’est pas question de parler sur le dos des gens », a déclaré Augustin Kabuya au cours de la cérémonie d’investiture du comité fédéral de Mont-Amba, qui s’est déroulée au terrain MEFE dans la commune de Lemba. 

Il a affirmé que cette plombée des candidats ministrables est une preuve que l’UDPS regorge de cadres qui remplissent les critères pour servir le pays à tous les niveaux. « Ils nous insultent que l’UDPS n’a pas de personnes intelligentes. Mais quand les gens de l’UDPS ont entendu le profil donné par le premier ministre pour être membre du gouvernement, les cadres de l’UDPS qui répondent aux critères donnés, pour 8 sièges seulement, on a enregistré 135 candidatures. Ça veut dire quoi ? Ça démontre la démocratie qui sévit au sein de l’UDPS », a lancé le SG du parti présidentiel avant de préciser qu’ils n’ont pas remis au premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde une liste de 135 personnes.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Gouvernement Sama Lukonde : Les principaux enseignements à retenir

Après deux mois d’une longue attente marquée par des rumeurs allant dans tous les sens, le…