Home Politique Exetat: Malgré l’interdiction de la police, des tapages constatés dans les rues de Kinshasa

Exetat: Malgré l’interdiction de la police, des tapages constatés dans les rues de Kinshasa

3 min read
0
0

Après plusieurs jours d’attente, les résultats des districts de la Funa et de la Lukunga de l’Examen d’État (EXETAT) édition 2021 ont été finalement publiés ce mercredi 13 octobre. En dépit de l’interdiction des réjouissances sur les voies publiques faite par la police nationale congolaise, des diplômés ont quand même manifesté leur joie dans certaines rues de Kinshasa.

L’autorité du commissaire provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo, a été tout petit peu sabotée par quelques diplômés de l’Exetat.

Un reporter d’alternance.cd qui a fait la ronde du district de la Funa a constaté que certains quartiers ont connu des scènes des réjouissances populaires qui suivent habituellement la publication des résultats de l’Exetat. Sauf que cette année, il n’y a pas eu assez d’attroupements.

Qu’à cela ne tienne, des finalistes ont envahi certaines rues au point de troubler l’ordre public. Eux et leurs accompagnateurs ont pris d’assaut de terrasses et bars où ils ont exhibé des danses qui dérangent les mœurs.

Même des conducteurs de taxi motos (Wewa) et des taximens qui transportent les lauréats se sont laissés prendre par l’ephorie.

Les parents ont l’obligation de veiller sur leurs enfants pour que les scènes de réjouissances se passent dans le respect et sans déviation.

Après le scandale des vidéos partagées sur les réseaux sociaux montrant des élèves en plein ébats sexuels, les lauréats doivent se comporter en responsables.
As.