Home Politique Énième bêtise à l’ESU: Muhindo Nzangi humilie le Premier ministre à la cérémonie d’ouverture de l’année académique

Énième bêtise à l’ESU: Muhindo Nzangi humilie le Premier ministre à la cérémonie d’ouverture de l’année académique

3 min read
0
0

Plus têtu et insoumis que Muhindo Nzangi n’existe pas dans le gouvernement Sama Lukonde. Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) multiplie les bêtises, qui agacent non seulement les textes réglementaires mais aussi les esprits.

Ce mercredi 05 janvier 2022, il a défié publiquement le Premier ministre en invitant à la cérémonie d’ouverture officielle de l’année académique, les membres des comités de gestion des établissements de son secteur dont l’arrêté de nomination a été suspendu sur décision du Chef du gouvernement.

S’il était un militaire dans certains pays rigoureux, Muhindo Nzangi allait être fusillé pour insubordination à la hiérarchie. Ce membre du gouvernement est devenu incorrigible et a visiblement perdu tout sens de l’honneur et de la responsabilité.

Sinon, il n’allait pas saboter la décision du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, qui lui a ordonné de sursoir jusqu’à nouvel ordre son arrêté portant désignation et nomination des membres des comités de gestion de quelques établissement de l’ESU, signé le 23 décembre dernier.

En effet, selon un constat fait à l’Académie des Beaux Arts où se déroule ladite cérémonie, le ministre de l’ESU y a invité les membres des comités de gestion notamment de l’UPN, IFASIC, ISP-Gombe, ISPT-KIN, ISC-KIN, ISAM-KIN dont l’arrêté de nomination a été suspendu par Jean Michel Sama Lukonde.

Quant aux membres de comités de gestion légalement reconnus, seuls certains ont été invités à titre personnel.

Cette situation en dit long sur le niveau de la rébellion du ministre de l’ESU contre le chef du gouvernement.

Junior Lomanga