Home Sécurité Nord-Kivu : 8 déplacés de guerre massacrés par des « tirs de sommation » de la Monusco

Nord-Kivu : 8 déplacés de guerre massacrés par des « tirs de sommation » de la Monusco

3 min read
0
0

C’est la stupeur totale dans les groupements Munigi et Kibati, dans le territoire de Nyirangongo. Trois morts au départ, le bilan des affrontements entre des manifestants civils et les casques bleus de la Monusco du mardi 7 février a été revu à la hausse. Mercredi, le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima, a annoncé que 8 civils ont été tués et 28 autres blessés lors de la fusillade déclenchée par des militaires onusiens.

Des pauvres civils sans défense se sont fait massacrer innocemment. Tous déplacés de guerre du M23, ils sont venus des territoires de Rutshuru et Nyirangongo et vivent dans un site à Kanyaruchinya.

D’après l’administrateur policier du territoire de Nyirangongo, les manifestants voulaient voir ce que contenaient les camions de la Monusco qui font souvent de navettes à Rutshuru, dans la zone occupée par les terroristes du M23.

« Il y a eu incompréhension, a-t-il rapporté à nos confrères de ACTUALITÉ.CD, et puis la population a commencé à barricader la route et c’est là que la Monusco a commencé à tirer pour forcer le passage ».

Ce récit a été confirmé par le gouverneur militaire du Nord-Kivu, qui a ajouté, dans un communiqué, que « devant cette situation, les militaires de la Monusco chargés de la sécurité ont procédé aux tirs de sommation qui ont malheureusement causé la mort de 8 de nos compatriotes parmi les déplacés ainsi que 28 blessés ».

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Annulation du projet migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni: le redoutable lobbying du Dr Denis Mukwege à l’international

Londres a abandonné son projet controversé d’expulser des migrants vers le Rwanda, quelque…