Home Politique Incendie de Debonhomme : Ngobila boude une instruction sollennelle de Félix Tshisekedi

Incendie de Debonhomme : Ngobila boude une instruction sollennelle de Félix Tshisekedi

7 min read
0
0

On en sait un peu plus sur ce que le Président de la République a dit au père de Jean-Paul Mbap, le jeune garçon de 13 ans qui a perdu la vie lors de l’incendie d’un dépôt de carburant survenu le 16 mars 2022 au quartier Debonhomme dans la commune de Matete. Selon des témoins qui se sont confiés à alternance.cd, Félix Tshisekedi a instruit le gouverneur de Kinshasa, de trouver urgemment un endroit pour émerger momentanément la famille éprouvée, qui en plus de perdre un enfant, a perdu également tous ses biens.

Malheureusement, et c’est triste, jusque tard dans la soirée de ce vendredi 18 mars, Gentiny Ngobila n’a rien fait dans le sens de l’exécution de l’ordre lui intimé par le Chef de l’Etat en présence notamment de la Première dame et du Commissaire Provincial de la Police dans la ville de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo.

Le Président de la République a fait preuve de son empathie et de sa compassion en visitant, aussitôt atterri de Bruxelles, jeudi 17 mars, la famille du jeune garçon décédé à la suite de ses blessures lors de l’incendie d’un dépôt de carburant au quartier Debonhomme.

Lors de leurs échanges, le père de la victime, le Professeur Avelin Mbap Ng’emben, lui a relaté, d’après les sources de votre média en ligne, qu’au moment de l’incendie, il corrigeait les papiers des étudiants de l’Université Catholique du Congo ( UCC) dans la cour de la parcelle qui abrite leur maison et le dépôt de carburant.

Alors que lui et sa famille cherchaient à se sauver, des habitants du quartier peu scrupules ont pillé toute sa maison, emportant avec eux tout ce qu’ils ont pu avant que le feu ne consume le reste, y compris ses deux voitures.

Pris de pitié par ce récit pathétique et après avoir vu de lui-même les dégâts, Félix Tshisekedi a promis à ce père de famille en détresse que l’État prendrait en charge les obsèques de son fils.

Il a ordonné sur le champ, au gouverneur de Kinshasa de trouver une résidence temporaire pour le Professeur Avelin M’bap Ngeben et sa famille, leur domicile étant brûlé et leurs biens pillés.

Gentil avec les comédiens, méchant avec les sérieux ?

Pour Gentiny Ngobila, c’est comme si de rien n’était. C’est le moins que l’on puisse dire au regard de son insouciance face au drame qui a frappé ce Professeur d’universités qui, il faut le rappeler, corrigeait les papiers des étudiants au moment où l’incendie s’est déclaré.

Aussi, en refusant d’exécuter une instruction sollennelle du Président de la République, lui donnée en présence de témoins et à haute voix, il chercherait à faire passer Fatshi pour un homme qui ne tient pas ses paroles.

Par ailleurs, s’il lui est difficile d’obéir à une instruction du Chef de l’État, pourquoi ne le ferait-il pas cette fois-ci ne serait que pour de raisons humanitaires, sachant que cette famille a tout perdu ?

Pourtant, il y a quelques semaines, Ngobila a fait venir à Kinshasa et fait loger dans trois suites présidentielles d’un hôtel du Centre-ville, deux stars de réseaux sociaux, à savoir, le chanteur et comédien Guinéen Grand P et sa compagne de scène aux rondeurs disproportionnées et à la plastique éléphantesque, l’ivoirienne Eudoxie Yao.( Lire l’article Kinshasa: Les Kinois attendent l’assainissement de la ville, Ngobila fait venir deux influenceurs dont une sulfureuse )

Autant dire que pour le locataire de l’Hôtel de ville de Kinshasa, le bien-être et la sécurité de ses administrés seraient les cadets de ses soucis. Triste!

R. Djanya