Home Politique Les urgences médicales non concernées par la suspension des activités de l’Ong MSF en RDC

Les urgences médicales non concernées par la suspension des activités de l’Ong MSF en RDC

2 min read
0
0

A dater du 23 mars 2022, Médecins Sans Frontières (MSF) suspendra toutes ses activités sur l’ensemble du territoire national de la République Démocratique du Congo.

La direction de cette ong internationale justifie sa décision par l’attaque du 28 octobre 2021 contre son équipe sur la route entre Kobu et Bambu dans la province de l’Ituri, au cours de laquelle 2 agents de MSF Suisse travaillant pour le projet Nizi/Bambu ont été blessés. Petite bonne nouvelle, cette décision ne s’appliquera pas aux urgences médicales, d’après de sources internes.

L’Ong Médecins Sans Frontières a, au travers une note de service datée du 18 mars dernier, regretté qu’elle n’a pas reçu des autorités congolaises des enquêtes sérieuses pour dégager les responsabilités et les causes de cette attaque contre son personnel.

« Je tiens à préciser malheureusement que l’incident enregistré en Ituri n’est pas isolé. Ainsi pour exprimer notre solidarité envers nos collègues du MSF Suisse et pour exprimer nos inquiétudes face aux difficultés d’atteindre les patients et garantir les soins, ainsi toutes les sections du MSF, en commun accord ont décidé de suspendre leurs activités sur toute l’étendue nationale congolaise », renseigne la note précitée.

Franck Way/Beni