Home Politique Après une bataille judiciaire âpre : Matata Ponyo se requinque à Kindu

Après une bataille judiciaire âpre : Matata Ponyo se requinque à Kindu

4 min read
0
0
fardc 1 min

Le temps s’est arrêté ce vendredi 28 juillet 2022, à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema. Après plus d’une année d’absence, le sénateur Matata Ponyo est arrivé dans ses terres natales. Il a eu droit à un acceuil princier par une foule immense.

C’est sa première visite à Kindu dans la casquette de président national de Leadership pour la Gouvernance et le Développement (LGD). Accompagné de quelques cadres de son parti politique, notamment le Secrétaire Général Franklin Tshiamala, Matata Ponyo à donné un meeting populaire à la Tribune Centrale, le premier depuis qu’il a annoncé sa candidature à la prochaine élection présidentielle.

Photo D.T.

Totalement acquise à sa cause, la population présente sur le lieu lui a demandé unanimement de ne pas adhérer à l’Union sacrée de la Nation. En retour, le leader du LGD a répondu, en substance, qu’étant candidat à la magistrature suprême, il ne peut pas y adhérer.

Photo D.T

L’ancien Premier ministre effectue ce déplacement dans son fief naturel une semaine et demi après le sursoie par la Cour de Cassation de l’examin de la cause dans l’affaire de détournement présumé des fonds alloués au parc agro-industriel de Bukanga Lonzo contre lui et consort. La Cour de Cassation a décidé de saisir en interprétation de l’article 164 de la Constitution.

Lire aussi Face à l’agression de la RDC: Matata Ponyo mobilise autour des FARDC et du Commandant Suprême

L’arrêt a été prononcé le 22 juillet dernier consécutivement aux exceptions d’incompétence de la Cour de Cassation et de l’irrecevabilité soulevées par les parties prévenues.
La Cour Constitutionnelle s’ était déjà déclarée incompétente de connaître cette affaire, le 15 novembre 2021, sur pied des dispositions de l’article 164 qu’elle est de nouveau appelée à interpréter.

Pour revenir à son déplacement à Kindu, il faut dire que Matata Ponyo s’est vu interdit de se déplacer à l’intérieur et à l’extérieur du pays pendant plusieurs mois.

Cette interdiction qui a fait de lui un prisonnier à ciel ouvert dans son propre pays semble désormais appartenir au passé car, il a récemment séjourné aux Etats-Unis et séjourne actuellement à plus de 2000 km de Kinshasa.

De sources proches de son parti évoquent le début d’une tournée dans les provinces.

JPK

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

L’étonnante demande de soutien de l’ambassade RD Congolaise en France au Groupe Canal Plus

L’ambassade de la République démocratique du Congo en France cherche des entreprises…