Home Politique Débat sur les émoluments des députés nationaux : L’UNC Alfred Maisha dénonce une publicité négative du pays à l’international

Débat sur les émoluments des députés nationaux : L’UNC Alfred Maisha dénonce une publicité négative du pays à l’international

4 min read
0
0

Le député national élu de la ville de Bukavu sur la liste de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) estime que le débat lancé par l’opposant Martin Fayulu sur les émoluments des députés nationaux relève d’une sale stratégie visant à vendre une mauvaise image de la République Démocratique du Congo auprès de l’opinion internationale.

Alfred Maisha s’est exprimé ce dimanche 4 septembre 2022 dans une interview accordée à quelques journalistes dont le correspondant d’alternance.cd.

Les révélations faites dernièrement par le leader de l’Ecide, Martin Fayulu, selon lesquelles chaque député national toucherait 21 000 dollars américains par mois continue à alimenter le débat politique.

Pour Alfred Maisha, le candidat malheureux à la dernière présidentielle cherche à distraire la population congolaise au moment où l’attention du gouvernement est focalisée sur la situation sécuritaire dans l’Est du pays et les préparatifs des prochaines élections.

« Martin Fayulu, qui a créé ces histoires veut se faire une vedette pour attirer l’attention du peuple en ce moment où le pays de Kamerhe a besoin de l’union des forces de tout un chacun à cause des différentes guerres d’agression venant de nos pays voisins pour piller nos richesses illégalement. Il (Fayulu) a été élu député national comme nous autres, bien qu’il ne siège pas; son suppléant est là. En tant que citoyen, qu’il dévoile les relevés bancaires à l’opinion publique. Qu’il cesse avec des polémiques inutiles…», a-t-il réagi.

Cet élu du peuple déplore le fait que « nous congolais, avons une mauvaise habitude de vendre négativement notre pays à l’échiquier international, ce qui est un mauvais comportement. Notre pays mérite mieux. Le développement de cette grande nation proviendra de ses fils et non ailleurs .»

Alfred Maisha soutient que « la sortie médiatique ratée de Fayulu » a déjà des conséquences vis-à-vis des partenaires de la RDC dont la France qui pourrait couper son aide financière.

Alain S. Tequiero/ Goma

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Gouvernorat du Sud-Kivu: la Cour d’appel valide la liste des candidats retenus par la CENI

Pas de repêchage pour les candidats gouverneurs et vice-gouverneurs du Sud-Kivu recalés pa…