Home Sécurité Opérations conjointes FARDC-UPDF: Début de l’évaluation ce jeudi

Opérations conjointes FARDC-UPDF: Début de l’évaluation ce jeudi

4 min read
0
0

Comme prévu, les armées congolaise et ougandaise évaluent, à partir de ce jeudi 6 avril 2023, les opérations conjointes lancées en novembre 2021 contre les ADF et autres groupes armés dans les territoires de Beni au Nord-Kivu et d’Irumu en Ituri. Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les Forces de défense du peuple ougandais (Uganda people’s defence forces- UPDF) sont représentées par leurs chefs d’état-major respectifs, le lieutenant-général Christian Tshiwewe et le général Wilson Mbasu Masudi, arrivés tous dans ma soirée du mercredi a Beni.

Les FARDC et les UPDF ont-elles atteint les objectifs poursuivis par leurs opérations conjointes ? Celles-ci doivent-elles se poursuivre?-Sous quelle forme ?… Telles sont entre autres questions qui font l’objet des discussions entre les responsables de deux armées.

A son arrivée à Beni pour préparer l’arrivée du numéro un de l’armée congolaise, le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant- général Constant Ndima, a reconnu que « plusieurs bastions des ADF ont été démantelés et certains leaders aussi neutralisés ».

Il a poursuivi que la situation reste préoccupante mais qu’elle va s’améliorer avec le déploiement des contingents de la force régionale de l’EAC.

Dénommées « Ushuja », les opérations conjointes contre les ADF et autres groupes armés dans les territoires de Beni et d’Irumu menées par les FARDC et les UPDF ont permis notamment de détruire les grands bastions des ADF.

La population locale demande l’élargissement de ces opérations vers l’axe Beni-Kisangani, via Komanda et Mambasa (territoire d’Irumu) et dans le prolongement du graben, de Beni à Lubero.

Lire aussi Alerte à la guerre civile dans le Sankuru: les armes circulent comme de petits pains

Au moins 1700 militaires ougandais ont été déployés mais force est de constater que des groupes armés affaiblis ont élargi leur activisme dans d’autres zones.

D’après le colonel Mak Hazukay, porte-parole des opérations conjointes FARDC-UPDF, les chefs de deux armées sont venus pour présider la grande d’évaluation des opérations conjointes.

« On verra, a-t-il confié à la presse, la problématique d’élargissement des opérations dans la zone où les unités mutualisées n’étaient pas auparavant déployées .»

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Reconnu coupable d’homicide intentionnel de son épouse, Moussa Mondo condamné à 20 ans de prison

L’ex vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, a écopé de 20 ans de servitude p…