Home Sécurité Ne Mwanda Nsemi: Une réapparition qui énerve le gouvernement

Ne Mwanda Nsemi: Une réapparition qui énerve le gouvernement

2 min read
0
0

Il a créé la surprise générale en réapparaissant en homme libre lundi 6 mai 2019 aux côtés du Président du CNSA Joseph Olenghankoy. Au lendemain de cette réapparition, le Vice-premier ministre ai de l’intérieur et sécurité Basile Olongo est très remonté.

Dans une sortie médiatique, il a fait savoir que des instructions claires ont été données aux services compétents pour ramener le leader se Bundu Dia Mayala au centre pentitentiaire de reeducation de Kinshasa(CPRK) d’où il achevait échappé en mai 2017. « Les faits reprochés à Ne Mwansa Nsemi sont extrêmement graves. Il a constitué des boucliers humaines, atteintes à la sûreté de l’Etat et plusieurs griefs», a déclaré Basile Olongo ce mardi.

A la question de savoir si Ne Mwanda Nsemi, de son vrai nom Zacharie Badiengila ne faisait pas partie des prisonniers graciés par le Chef de l’État, Olongo a exigé qu’il doit être d’abord arrêté et remis à l’ex prison de Makala. «Le Président de la République est un légaliste, il y a eu des mesures de grâce qui ont trouvé Ne Mwanda Nsemi en fuite. C’est un évadé, et la logique la plus simple c’est de le remettre en prison», a-t-il insisté.

Ce, avant de révéler que « les services sont instruits pour ça» et qu’il revient au Chef de l’État de voir s’il peut le gracier ou ordonner sa libération.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Écarts de langage entre les jeunes du PPRD et de l’UDPS: La jeunesse du Palu choisit son camp

Entre une frange de la jeunesse de l’UDPS et celle du PPRD, c’est le désamour …