Home Société Médias : Coup dur pour Jean-Marie Kassamba, il perd son poste de Président provincial de l’UNPC Kinshasa

Médias : Coup dur pour Jean-Marie Kassamba, il perd son poste de Président provincial de l’UNPC Kinshasa

4 min read
0
0

Voilà un cas qui doit servir de leçon à certains patrons de la presse congolaise qui se comportent comme de roitelets. L’Union Nationale de la Presse Nationale du Congo (UNPC) a tranché le litige qui oppose le Directeur général de Radio et Télé 50, Jean-Marie Kassamba à un groupe de ses employés.

Dans un communiqué publié ce mercredi 05 juin 2019, la commission de discipline et d’éthique professionnelle (CEDP), tribunal de pairs de l’UNPC a annoncé les charges retenues contre lui et les mesures discipines qui en découlent.

A en croire ce communiqué, Jean-Marie Kassamba s’est rendu coupables de plusieurs manquements graves entre autres, <<humiliation et mépris public de ses journalistes>>, <<manque de solidarité confraternelle prévue par l’article 14 du code et de déontologie journalistique congolais>> ou encore incapacité de comparaître.

<<Par ces motifs, te reposant sa compétence sur l’article 49 des statuts de l’UNPC, le tribunal de pairs, à l’unanimité des juges de la composante décide l’exclusion de Jean-Marie Kassamba des organes de l’Union Nationale de la presse du Congo. A cet effet, il perd sa fonction du Président de l’UNPC, section ville-province de Kinshasa, et ne peut plus engager celle-ci sur toute l’étendue de cette ville>>, déclare ce communiqué.

Heureusement pour celui que l’on a surnommé le <<Yéménite>> suite à sa grande bourde sur un plateau de télévision, il n’a pas perdu son statut de journaliste.

Pour rappel, suite à plusieurs mois d’impaiement de leur salaire, les employés de Télé et Radio 50 ont observé un mouvement de grève illimitée qui a entraîné l’arrestation de certains d’entre eux par la police sous les ordres de leur employeur Jean-Marie Kassamba.

Depuis lors les négociations menées par le PCA Moise Ekanga n’ont pas réussi à faire régner la paix entre le DG et les journalistes.

Certains ont carrément choisi d’aller voir ailleurs,non  sans avoir traduit l’ancien chargé de la visibilité du programme de cinq chantiers de l’ex Chef de l’Etat Joseph Kabila devant le tribunal de pairs.

ALT

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Blaise Matuidi et Maria Pilon Mandala organisent une soirée de gala ce samedi 22 juin à Kinshasa

L’international français Blaise Matuidi est à Kinshasa depuis le mardi 18 juin 2019.…