Home Société RDC: Pauvres mais acceuillants

RDC: Pauvres mais acceuillants

4 min read
0
1

L’humanité célèbre ce jeudi 20 juin la journée mondiale des réfugiés. A cette occasion, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) salue l’acceuil réservé aux réfugiés par la population congolaise.

Le Burundi, la République Centrafricaine et le Soudan du Sud ont été les principaux pourvoyeurs de réfugiés vivant en République démocratique du Congo au cours de six dernières années. Ceux-ci ont été accueillis au sein de communautés locales, principalement en milieu rural.

Le HCR  estime que leur nombre est resté relativement stable l’année dernière et ces derniers mois, hormis de réfugiés venus du Soudan du Sud accueillis récemment dans les provinces de l’Ituri et du Haut-Uele. Leur nombre a augmenté de 5775 personnes durant les cinq premiers mois de l’année 2019.

Ces pauvres qui se montrent hospitaliers 

En contraste, le nombre de réfugiés congolais dans les pays d’accueil est plus important, envoisinant le million, soit précisément 849 662 à la fin du mois d’avril dernier dans les principaux pays d’asile en Afrique.

Parmi ces pays, il y a notamment  la République du Congo et l’Angola. L’acceuil de congolais dans ces États n’a toujours pas été délirant mais qu’à cela ne tienne, la population congolaise se montre très hospitalière chez elle. Ce, alors qu’une majeure partie d’entre elle vit dans la pauvreté.

« La générosité de la population est remarquable. Après avoir fui la guerre et le conflit, les réfugiés sont accueillis et cohabitent avec les communautés hôtes« , a déclaré la Représentante Régionale du HCR, Ann Encontre.

Elle a ajouté que les programmes du HCR pour les réfugiés prennent aussi en compte les besoins de la population congolaise qui les accueille. « Ainsi, des écoles ont été construites et des soins de santé renforcés dans plusieurs zones, en étroite coopération avec les autorités. De plus en plus en plus, les réfugiés ont accès aux mêmes services que la communauté locale« , a renchéri Ann Encontre.

A l’en croire, le HCR a aussi renforcé son dialogue avec des acteurs de développement dans le but d’améliorer les services de base dans les zones d’accueuil des réfugiés dans plusieurs régions.
ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC: La Fondation et l’Université Mapon relancent le débat sur les questions des recherches fondamentale et appliquée

La ville de Kindu, Chef-lieu de la province du Maniema vibre au rythme de la 1ère édition …