Home Sécurité RDC: Des nouvelles morts à Kwamouth en dépit de la signature de l’accord de paix entre Teke et Yaka

RDC: Des nouvelles morts à Kwamouth en dépit de la signature de l’accord de paix entre Teke et Yaka

2 min read
0
0

Au moins cinq personnes ont été tuées dimanche 7 avril 2024, au village Ngao, dans le territoire de Kwamouth, province du Maï-Ndombe. Ces morts attribuées aux milices Mobondo sont intervenues au lendemain de la signature d’un accord de paix entre les représentants des communautés Teke et Yaka.

En conflit depuis 2022 suite à un malentendu foncier, les autochtones Teke et Yaka ont fumé le calumet de la paix. Samedi 6 avril 2024, iOS ont signé, en présence du président de la République, un acte d’engagement global et inclusif pour la paix et la stabilité dans les provinces de Maï-Ndombe, Kwango, Kwilu, Kongo Central et Kinshasa. Les deux parties ont pris l’engagement de mettre fin aux hostilités et de résoudre pacifiquement tout conflit.

Le chef de l’État Félix Tshisekedi a, à l’occasion, promis sécurité et protection aux Teke et Yaka.

Conflit Teke-Yakas à Kwamouth : L’inaction des autorités politico-administratives épinglée lors des pourparlers de paix

Malheureusement, à peine vingt-quatre heures après cette réconciliation, le sang a encore coulé à Kwamouth.

L’accord de paix a été saboté par de miliciens Mobondo. Ce qui suscite des questions sur le bien-fondé de l’acte d’engagement élaboré sur base des cahiers des charges remis par les deux communautés.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Sécurité dans l’est: échangé téléphonique entre Félix Tshisekedi et le président Polonais

La journée du vendredi 24 mai 2024 a été très diplomatique et chargée pour le président Fé…