Home Politique RDC: La CAL invite la Nation entière à célébrer la journée du 30 juin autour du Président de la République

RDC: La CAL invite la Nation entière à célébrer la journée du 30 juin autour du Président de la République

4 min read
0
0

La marche de la coalition de l’opposition programmée ce dimanche 30 juin et interdite par l’hôtel de ville de Kinshasa continue à susciter de réactions. Pour le coordonnateur de la Coalition pour l’appui et la consolidation de l’alternance (CAL), Fiyou Ndondoboni Monkoso, cette date est sacrée car elle est consancrée à la célébration de l’ascession de la RDC à sa souveraineté nationale et internationale.

Dans un communiqué publié vendredi 28 juin 2019 à Bruxelles, il dit avoir suivi avec attention l’appel de la Coalition LAMUKA à une marche de protestation du peuple contre les antivaleurs qui rongent la nation.

Il a rappelé qu’il s’agit d’une initiative qui trouve son fondement dans les droits et libertés fondamentaux, notamment la liberté d’expression et le droit de manifestation publique, chèrement protégés par la Constitution de la RDC.

La CAL note que depuis l’avènement de l’alternance au sommet de l’Etat à travers l’élection Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, il a été constaté le respect de la liberté d’expression et le droit de manifester publiquement.
« Les initiatives d’expression publique organisées par l’opposition ou la société civile ont été encadrées par les Forces de l’ordre et se sont déroulées sans entraves », a reconnu Fiyou Ndondoboni.

Pour la CAL, la journée du 30 juin est consacrée à la commémoration de l’indépendance de la RDC. C’est pourquoi à son avis, elle rêve un caractère sacré et mérite l’adhésion de tous.

La CAL  estime que cette journée devrait rapprocher les acteurs politiques congolais, toutes tendances confondues, autour des intérêts et valeurs communs de la Nation, dans un esprit constructif, d’unité nationale et de complémentarité.

La CAL a demandé à la Coalition LAMUKA de s’associer à la démarche du peuple Congolais et aux efforts du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour lutter contre les antivaleurs, « fortement encrées au sein des institutions du fait d’un système gangréneux d’impunité sévèrement et démocratiquement sanctionné à travers les élections du 30 Décembre 2018 ».

La CAL a rappelé que la lutte contre la corruption et l’impunité est un élément clé du programme de l’actuel Président de la République.

ALT

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Isidore Ndaywel après la marche du CLC: « Nous ne sommes pas en voie de disparition»

Le Comité Laïc de Coordination ( CLC) a marché ce lundi 21 octobre à Kinshasa. La manifest…