Home Sécurité Dossier balkanisation de la RDC: Musete Angelete The Best alerte sur un danger permanent

Dossier balkanisation de la RDC: Musete Angelete The Best alerte sur un danger permanent

5 min read
0
0

La situation sécuritaire de la République Démocratique du Congo est loin d’être rassurante. Des états-majors politiques et mouvements citoyens ne dorment plus paisiblement au sujet de menaces de plus en plus récurrentes de balkanisation qui pèsent sur le pays. C’est le cas du Rassemblement des jeunes pour la reconstruction et le développement (RJRD), mouvement citoyen, qui est monté au créneau pour dénoncer le danger qui guette la RDC.

Dans un entretien accordé à la presse, M.Musete Angelete The Best, responsable du mouvement RJRD dans la commune de Matete, à Kinshasa, a tiré la sonnette d’alarme pour interpeller la conscience collective des congolaises et congolais sur les conséquences économique, sécuritaire et sociopolitique qui découleraient de la Balkanisation si jamais elle intervenait.

Tout le monde ne parle plus actuellement que de la balkanisation de la RDC. Acteurs politiques de tous bords, acteurs de la société et même les plus respectés des hommes d’églises, en l’occurrence le Cardinal Fridolin Ambongo et le Président de l’église du Christ au Congo( ECC), Mgr Bokundoa ont fait entendre leurs voix: la RDC encourt le danger de se balkaniser.

En effet, le cardinal Fridolin Ambongo, lors de son séjour dans la zone de Beni-Butembo au mois de décembre 2019, avait déclaré que la situation de tueries interminables à Beni traduit un plan de la balkanisation de la République démocratique du Congo.
« Il y a un lien intrinsèque entre ce qui se passe à Beni, ce qui se passe en Ituri, ce qui se passe dans Rutshuru, ce qui se passe aujourd’hui dans le territoire de Fizi autour de Minembwe. Il y a une connexion qui se fait quelque part. on a de fois l’impression que de gens passent leur temps à faire des fêtes, à se quereller autour des futilités à Kinshasa alors que le risque de balkanisation de notre pays est en marche », avait affirmé l’archevêque de Kinshasa.

Face à ce risque de balkanisation, un appel à la population à la vigilance et aux autorités à prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire échouer ce plan, reste également un combat de titan du RJRD.

Heureusement, le Président de la République, Felix Tshisekedi a montré que cette soit disante balkanisation ne pourrait jamais être opérationnelle tant qu’il sera président de la RDC.

Ces propos très rassurant du Chef de l’Etat sont  et restent l’espoir des observateurs avérés, qui jurent qu’à la fin des massacres qui ne cessent de faire couler du sang des paisibles congolais.

Car, nul n’ignore que les massacres barbares perpétrés à ciel ouvert contre les populations de l’Est, en l’occurrence celles de Beni et Butembo, ont un caractère perturbateur et ne visent qu’à créer la terreur ainsi que le trouble dans la mémoire collective. Ce, expliquent beaucoup de spécialistes de la région, dans le but de pousser ces populations à se délocaliser de la partie Est du territoire national et, faciliter la balkanisation de la RDC.

JT

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Incapables de régler leurs désaccords en hommes civilisés: Le DG de l’OEBK inflige un traitement infantilisant au DGA

Entre le Directeur Général de l’Organisation pour l’Equipement de Banana-Kinshasa(OEBK), G…