Home Sports Résultats catastrophiques de la RDC aux 13 è Jeux Africains: fruit de la mauvaise gouvernance des sports

Résultats catastrophiques de la RDC aux 13 è Jeux Africains: fruit de la mauvaise gouvernance des sports

6 min read
0
0

A deux jours de la clôture des 13 è Jeux Africains qui se tiennent à Accra, au Ghana, la République démocratique du Congo est rattrapée par ses vieux démons du désordre. Sur les seize disciplines sportives auxquelles ils ont participé, les plus de 170 athlètes congolais ont gagné des médailles seulement dans trois disciplines.

C’est loin d’être une surprise pour ceux qui ont suivi l’actualité de la participation de la RDC aux 13 è Jeux Africains. Des athlètes ont eu à dénoncer le manque de préparation et des conditions de logement difficiles, consécutivement à la mauvaise organisation du ministère des Sports et des fédérations sportives nationales.

En dépit du démenti des autorités sportives, les résultats catastrophiques des athlètes congolais prouvent que la RDC ne s’est pas préparée comme il le fallait.

D’abord, contrairement à d’autres délégations, la délégation RD Congolaise est arrivée à Accra en deux vagues dont la deuxième a passé sa première nuit sous la belle étoile.

Sur les 29 disciplines programmées qui se sont déroulées jusqu’à la mise en ligne de cet article, les athlètes congolais sont rassurés de gagner des médailles seulement dans la lutte (4 médailles ), boxe (11 médailles) et handball (2 médailles).

Summum de la médiocrité à la formation professionnelle : Coincée par l’IGF, la Ministre Antoinette Kipulu décharge sa colère sur la SG Emérance Rubuye

Dans les treize autres disciplines, notamment l’athlétisme, volley-ball, basketball, karaté-do, badingminton, taekwondo, judo, natation, lawantennis, tennis de table et haltérophilie, la RDC n’a gagné aucune médaille.

Les raisons de cette contre-performance

Sur place à Accra, de membres de la délégation congolaise ont fait l’autopsie de la contre-performance des athlètes congolais. Ils ont décelé quatre principales raisons ci-après :

la non-application des résolutions et recommandations des états généraux des sports de Mbwela-Lodge(i); l’ impréparation des athlètes(ii); l’amalgame et le favoritisme dans le choix des athlètes dans différentes disciplines et le manque de motivation pour les différents médaillés par rapport au football (III) et; la sortie tardive des fonds du gouvernement pour la prise en charge de la compétition et la mauvaise gestion de ceux-ci.

Complicité à la fraude douanière: La DGDA et l’OCC pris la main dans le sac à Beni

En ce qui concerne la première raison, il faut dire que le chef de président de la République, Félix Tshisekedi, a clairement énoncé, lors de l’une de ses dernières sorties médiatiques, la nécessité d’appliquer les résolutions des derniers états généraux des sports.

Pour ce qui est de la dernière raison, il faut dire que parmi les athlètes et la dizaine des membres de la délégation du ministère des Sports, on compterait beaucoup de membres de familles, amis et Ngulu désignés par de dirigeants sportifs et le ministre des Sports.

D’ailleurs, lors de la CAN Côte d’Ivoire, dix fraudeurs avaient été arrêtés dans la délégation congolaise à l’arrivée à Abidjan.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Sécurité dans l’est: échangé téléphonique entre Félix Tshisekedi et le président Polonais

La journée du vendredi 24 mai 2024 a été très diplomatique et chargée pour le président Fé…