Home Société Lubero: L’administration locale et les autres services de l’État fonctionnent dans la rue

Lubero: L’administration locale et les autres services de l’État fonctionnent dans la rue

3 min read
0
0

L’agglomeration de Kaseghe, située entre les localités de Matembe et Mighobwe, sur la Route Butembo-Goma au sud du territoire de Lubero, en province du Nord-Kivu, vient de totaliser plus de deux mois sans bâtiment abritant les bureaux administratifs.

Selon le fonctionnaire délégué du gouverneur basé dans la zone qui livre la nouvelle à Alternance.cd ce Samedi 8 août, c’est depuis le 27 mai dernier, que le bâtiment qui avait à son sein les bureaux administratifs était saccagé et incendié par les habitants en colère, après l’assassinat d’un conducteur de moto Taxi par un officier de la police.

« Le 26 mai dernier, un commandant de la police avait tué par balle un conducteur de moto Taxi autour de 19 heures, heure locale. Le lendemain, le 27 mai, la population en colère avait saccagé et brûlé le bâtiment qui logeait mon bureau , celui de la localité, du groupement, de la police, de l’ANR et ceux des autres services techniques de l’Etat », fait savoir Justin Kasereka Matembela, délégué du gouverneur à Kaseghe.

Il fait remarquer que suite à cette situation, l’administration locale et les autres services de l’État fonctionnent dans la rue. Par conséquent, il appelle tout de même à un soutien pour la réfection de ce bâtiment.

Rappelons que la démolition de ce bâtiment administratif par la population en colère, est la deuxième après celle de 2015, suite à l’assassinat de Monsieur Mandeki, chef de la localité de Kihembe, du groupement Musindi de la chefferie des Batangi par des bandits armés.

Didy Vitava

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Violences sexuelles et basées sur le genre: JHR/JDH balise le chemin de la collaboration entre Magistrats, OSC et journalistes

En République Démocratique du Congo, il n’est pas facile d’accéder aux informations des vi…