Home Politique Évitant une humiliation : Le gouverneur du Nord-Ubangi rend sa démission au Chef de l’Etat

Évitant une humiliation : Le gouverneur du Nord-Ubangi rend sa démission au Chef de l’Etat

4 min read
0
0

C’est ce qu’on appelle avoir le sens de l’honneur. A quelques heures de l’examen à provinciale de la motion de censure initiée contre le gouvernement provincial, Izato Nzege Koloke a rendu sa démission du poste de Gouverneur de province, ce mercredi 7 décembre 2021. Il justifie sa décision par ce qu’il présente comme un acharnement dont il se dit victime de la part de l’organe délibérant.

La série des déchéances de gouverneurs de provinces se poursuit en République Démocratique du Congo. L’appel du Président de la République à la stabilité des institutions provinciales n’a pas du tout été suivi. Chaque mois, un ou plusieurs gouverneurs sont destitués par les assemblées provinciales.

Ne voulant pas subir une humiliation, l’ex-gouverneur du Nord-Ubangi a anticipé sa destitution certaine, en rendant le tablier. Izato Nzege Koloke, élu en mars 2019 à seulement 36 ans, était dans le collimateur des députés provinciaux. Ces derniers lui reprochent notamment le détournement aggravé des deniers publics depuis son élection et une incompétence notoire.

Selon le porte-parole du gouvernement provincial, Fila Ernest Bangato, l’ancien chef de l’exécutif provincial se dit victime d’un acharnement.

La plénière de l’Assemblée provinciale avait adopté, en date du 20 novembre dernier, un rapport circonstanciel qui a été adressé au Chef de l’Etat, demandant la destitution de ce gouverneur qui était accusé également de passer plus de temps à l’étranger et à Kinshasa que dans sa province.

Elle lui reprochait également de refuser de se présenter devant les députés provinciaux qui l’avaient interpelé plusieurs fois.
A la suite de l’adoption de ce rapport, deux ministres provinciaux ont démissionné de leurs postes.

Il reviendra au Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières d’actionner la gestion des affaires courantes au cas où le Président de la République prendrait acte de la démission de Izato Nzege.

Gilbert Mbaka, Gbadolite