Home Politique Organisée par le ministère de la Recherche Scientifique : La Conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga lancée à Goma ce samedi

Organisée par le ministère de la Recherche Scientifique : La Conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga lancée à Goma ce samedi

6 min read
0
0

Le ministre de l’aménagement du territoire, Guy Loando a procédé, au nom du Président de la République, au lancement officiel de la première conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga, ce samedi 19 mars 2022, à Goma, dans la province du Nord-Kivu. Organisée par le ministère de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, sous le haut patronage du Chef de l’État, cette conférence est placée sous le thème « Surveillance et gestion des risques volcaniques dans la région des Virunga : solutions et perspectives ».

Dans son discours, le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kabangu a expliqué que c’est une opportunité exceptionnelle d’échanges scientifiques entre entre volcanologues et autres acteurs clés, mais aussi une occasion unique pour définir et planifier les priorités de renforcer la capacité de l’Observatoire Volcanologique de Goma à prévenir les prochaines éruptions des volcans des Virunga.

Il a rappelé que le volcanisme a modelé v’là topographie de la province du Nord-Kivu en général et celle de la ville de Goma en particulier.

Durant trois jours, soit jusqu’au lundi 21 mars 2022, les travaux s’effectueront en exposés, panels, en équipes et expositions posters reprenant différents résultats de recherches sur les volcans.

Ainsi, au premier panel consacré aux exposés d’orientation de politique générale, quatre membres du gouvernement sont intervenus.

Il s’agit du Ministre d’Etat, ministre de l’aménagement du territoire, Guy Loando, Ministre de l’Industrie, Julien Paluku, Ministre de la Santé, Hygiène et assainissement, Jean-Jacques Mbungani et du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi.

Dans son exposé, le ministre de l’industrie et ancien Gouverneur de la province du Nord-Kivu a fait remarquer que la période de survenue des éruptions volcaniques est passée de 37 ans, 25 ans et 19 ans et qu’on ne prévient pas l’éruption mais plutôt la gestion des conséquences.

Il a relevé que le plan de contingence conçu lorsqu’il était à la tête de la province prévoit entre autres une campagne de préparation psychologique de la population.
A l’en croire, le plan au niveau national a requis la participation de tout le monde.

« La particularité de Goma, a poursuivi Julien Paluku, c’est qu’il a la présence du gaz métal et carbonique au fond du lac Kivu…Les environs du Lac Kivu sont très peuplés…Le plan ramasse tous ces éléments collatéraux… ».

Soutenant qu’il faut planifier une série d’activités pour que l’éruption ne soit pas une surprise avec des conséquences incalculables, il a salué l’initiative du ministre de la Recherche Scientifique et Innovation.

Le ministre de l’Industrie a suggéré que les députés nationaux votent un budget annuel de 8 à 10 millions de dollars américains à loger dans les comptes du ministère de la Recherche Scientifique pour prévenir les conséquences de l’éruption.

RD44