Home Nation Administration publique: l’usage du téléphone portable et réseaux sociaux désormais réglementé

Administration publique: l’usage du téléphone portable et réseaux sociaux désormais réglementé

3 min read
0
0

Les cadres et agents des services publics de l’État devront apprendre à revoir leur rapport au téléphone portable sur le lieu du travail. A travers le décret n°24/09 du 17 février 2024 portant règlement d’administration relatif à la discipline, le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a défini des règles précises en rapport avec les prestations, conscience professionnelle, intégrité et dignité, loyauté et autres dispositions diverses.

Des agents des services publics de l’État qui passent le plus clair de leur temps sur les réseaux sociaux, on en connait tous un ou plusieurs. C’est devenu presque normal que le téléphone portable capitalise le temps et l’attention des agents et fonctionnaires de l’Etat sur le lieu du travail. Parfois, au détriment du travail pour lequel ils sont rémunérés par l’État.

Plus rien ne se passera désormais comme avant. L’article du décret n°24/09 du 17 février 2024 interdit, sous certaines exceptions, l’usage du téléphone portable et des réseaux sociaux pendant les heures de service.

« Excepté en cas de lien direct avec la nature du travail, l’usage du téléphone personnel et/ou réseaux sociaux pendant les heures de service est prohibé, sous peine de sanctions disciplinaires pouvant aller jusqu’à l’exclusion temporaire de trois mois avec privation de salaire », peut-on y lire.

Autre pratique malsaine prohibée, des visites non en rapport avec le service. A ce sujet, l’article 5 du décret précité stipule que « ne sont autorisés à recevoir les visites que les agents de catégorie A et B ».

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Equateur : OLPA s’ inquiète de la convocation de deux journalistes au Parquet de Mbandaka

Kinshasa, le 18 juillet 2024. L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA),…