Home Provinces Sud-Ubangi: Malgré la surfacturation, les agents du péage routier impayés depuis 6 mois

Sud-Ubangi: Malgré la surfacturation, les agents du péage routier impayés depuis 6 mois

3 min read
0
0

Le virus de la mauvaise gestion semble avoir contaminé les responsables du ministère provincial du Sud-Ubangi, particulièrement ceux qui gèrent le péage route de la province. Alors que les transporteurs routiers se plaignent de la surfacturation dans les axes routiers, les agents du péage alignent six mois sans toucher leurs salaires. En guise de protestation, ils ont séché le travail mardi 5 avril 2022.

Initialement fixé à 500 FC, le prix de péage pour les motards a augmenté de 50% pour passer à 1000 FC. Les responsables du péage refusent d’admettre publiquement cette augmentation pourtant elle est effective depuis plusieurs semaines.

Les agents eux, les accusent de leur avoir donné des instructions verbales quant à ce.

Agacés de ne pas touché leur salaire en dépit de cette augmentation injustifiée du prix de péage, ils ont assiégé le bâtiment administratif du ministère provincial des Transports et Voies de Communication du Sud-Ubangi à Gemena.

Malheureusement pour eux, ils sont rentrés comme ils étaient allés, aucune autorité ne les ayant écouté.

Pour rappel, c’est en avril 2018 que le gouverneur du Sud-Ubangi de l’époque, Taila Nage, avait instauré le système de péage sur toutes les routes nationale, provinciales et de desserte agricole. Le prix de cette taxe varie de 500 à 12 000 Francs congolais selon le tonnage des véhicules.

Les motos à deux roues doivent en principe payer 500 francs congolais et 2000 Fc pour celles qui ont trois roues. Les voitures versent 2 500 Fc et les camions, 7 500. Les camions de transport de six tonnes et plus doivent payer 12 000 Fc.
Ces prix ont augmenté de 50% sur toute l’étendue de la province.

Giscard Dimumbe/Gemena